Ponts thermiques d'une vieille maison vues à l'aide d'une caméra thermique

Les 5 meilleures caméras thermiques en 2022

Utilisée dans plusieurs corps de métiers, la caméra thermique mesure les ondes de chaleur émis par un corps ou un objet et peut aussi se révéler utile pour les particuliers. Il en existe différents modèles, des plus abordables au plus onéreux.

Pour savoir quel type de caméra thermique choisir, nous vous proposons un petit guide qui vous permettra de tout connaître sur cet outil et d’identifier au mieux les éventuelles ponts thermiques de votre logement.

Notre sélection pour l’année 2022

Il existe un grand nombre de détecteurs de chaleur sur le marché. Afin de faciliter votre choix, vous avons limité notre sélection à 4=5 appareils qui sont, selon nous, les meilleurs pour votre logement en 2022.

1. Caméra thermique Bosch GTC 600 C

Le + performant

La GTC 600 C est une caméra thermique capable de détecter rapidement et sans effort les écarts de température, même à l’extérieur. Qu’ils soient minimes ou importants, grâce à sa plage de mesure comprise entre -20 °C et +600 °C, la caméra thermique capture chaque variation de température est les documente intelligemment. On apprécie en particulier sa fonction d’enregistrement vocal, très utile pour décrire l’environnement de prise des mesures.

Dotée d’une interface intuitive, la GTC 600 C propose aussi des fonctions intégrées très pratiques telles que le préréglage de taux d’émissivité et la galerie améliorée. Vous pourrez ainsi comparer sans difficulté et avec une très haute qualité, les images infrarouges et réelles en minimum de temps.

2. Caméra thermique Hti-Xintai HT19

Notre coup de 

Voulez-vous voir le monde d’une toute nouvelle façon ? Avec la Hti-Xintai, c’est possible ! Cette caméra thermique de qualité professionnelle vous offre une qualité de mesure et des détails plus que satisfaisants, grâce à sa résolution améliorée de 320 x 240. Elle est parfaite pour identifier les déperditions de chaleur, la lutte contre les incendies, la fabrication électronique, et toute autre activité nécessitant des lectures de température précises jusqu’à 2,5 °F.

Fonctionnant à l’aide d’une prise de mesure à triples points, cette caméra vous permet de connaître avec précision le point le plus chaud, le plus froid et la température du point visé. Combinée à son confort d’utilisation et ses données agréable et facile à lire, cette caméra thermique est celle qui présente le meilleur rapport qualité/prix d’après nos tests.

3. Caméra thermique Flir TG165-X MSX

Le meilleur rapport qualité/prix

La caméra thermique Flir TG165-X MSX est l’outil idéal si vous souhaitez résoudre un vaste éventail de problèmes électriques, mécaniques et d’isolation. Grâce à son imagerie thermique améliorée (breveté FLIR MSX), vous serez en mesure d’identifier et de localiser rapidement la source du problème.

Avec une précision de l’ordre de ±1,5 °C, la TG165-X est apte à évaluer une large plage de températures comprises entre -25 °C et 300 °C. Fournie avec un boîtier de protection niveau IP54, on apprécie notamment sa résistance aux chocs. La TG165-X est en effet capable de supporter une chute de 2 m, de quoi vous permettre de travailler en toute sérénité.

4. Caméra thermique FLIR One (Android)

Vous souhaitez transformer votre téléphone en un puissant dispositif d’imagerie thermique ? Avec le Flir One, vous pouvez vous connecter à votre appareil Android et utiliser son application dédiée pour détecter des centaines de problèmes autour de votre maison.

Flir One fonctionne en vous affichant les différences d’énergie thermique, afin que vous puissiez déceler et mesurer les moindres changements de température. Cette caméra thermique vous permet ainsi de voir clairement dans l’obscurité totale, de repérer les fuites d’énergie invisibles, de savoir ce qui se passe à l’extérieur de votre maison la nuit, et bien plus encore.

5. Caméra thermique FLIR One Pro (iOS)

Avec son design robuste, un connecteur ONEFIT à hauteur réglable et des fonctions d’imagerie puissantes pour le chantier, la Flir One Pro est la solution idéale pour les professionnels qui utilisent l’imagerie thermique. Que vous soyez un inspecteur du bâtiment, un bricoleur hors pair ou un entrepreneur assidu, cette caméra thermique saura vous séduire par la qualité de ses images capturées.

Avec une résolution de 160X120 pour des images claires et une amélioration MSX pour un rendu détaillé, ce modèle est capable de mesurer avec précision les températures comprises entre -20 °C et 400 °C. Compatible avec votre iPhone, ce dispositif est aussi résistant aux chocs et à l’eau. Vous pourrez ainsi l’emmener en toute quiétude dans tous vos déplacements professionnels.

Qu’est-ce qu’une caméra thermique ? 

Le principe de la caméra thermique est le suivant : elle reproduit en image les ondes de chaleur et les rayonnements infrarouges qu’elle enregistre.

Plus un corps est chaud, plus son rayonnement thermique est important. Le rôle de la caméra thermique est en fait de récolter ces informations et les traduire en image. Dans la majeure partie des cas, les caméras thermiques représentent les corps les plus chauds dans des teintes de rouge, et les corps les plus froids dans des teintes plutôt bleutées.

À quoi sert une caméra thermique ?

On a souvent tendance à penser que les caméras thermiques sont surtout utilisées par les militaires ou les agents secrets. En réalité, elles sont un instrument très utile pour des usages du quotidien.

Vérifier l’isolation et la déperdition de chaleur

Recherche de ponts thermiques à l'aide d'une caméra thermique

Les problèmes d’isolation peuvent être source d’un manque de confort et d’une perte d’argent parfois conséquente. Il est donc indispensable de détecter les zones responsables de cette mauvaise isolation pour pouvoir agir en conséquence et se créer un cocon de bien-être.

Pour vous aider, la caméra thermique est indispensable. Grâce à la cartographie des flux infrarouges qu’elle effectue, il vous est possible de déceler les ponts thermiques de vos parois. Ainsi, il ne vous restera plus qu’à effectuer les travaux adéquats pour en terminer avec ces déperditions.

Contrôler les installations électriques

En plus des dégâts économiques ou écologiques qu’ils peuvent causer, il faut savoir que les problèmes liés à l’électricité sont la principale cause d’incidents dans les entreprises : départs d’incendies, pannes d’électricité… Tout cela peut être évité grâce à un contrôle régulier des installations électriques de vos locaux.

Grâce aux caméras thermiques et aux contrôles de chaleur qu’elles sont capables d’effectuer, vous pouvez :

  • trouver les points anormalement chauds qui peuvent provoquer un incendie ou un arrêt de la production
  • analyser l’origine de ces échauffements
  • et prévenir les possibles dégâts dus à ces anomalies.

Lutter contre les passoires thermiques

Déperditions de chaleur situées au niveau d'une fenêtre

En France, près de 5 millions de logements sont considérés comme des « passoires thermiques ». Il s’agit en fait de logements ou de locaux en tout genre, beaucoup trop énergivores. Dans un souci d’écologie, le gouvernement a décidé de mettre en place une loi (loi Climat) qui vise à contrôler leur achat et leur vente, ainsi que leur location.

Pour savoir si vous vivez dans une passoire thermique et éviter les problèmes que cela peut engranger, la caméra thermique est indispensable. Elle vous permet d’identifier les causes des déperditions en décelant les zones responsables.

Identifier les fuites d’eau dans les murs

Avec l’augmentation des prix de l’eau, il ne vaut mieux pas que votre maison soit victime d’une fuite. Vous pourriez vous retrouver avec une facture bien supérieure à vos attentes en fin de mois. 

Tout comme pour les problèmes d’isolation, un contrôle grâce à une caméra thermique vous permet de détecter la localisation des fuites. En effet, ces dernières provoquent des changements de température. Une fois ces fuites révélées, vous pouvez réparer les éléments qui doivent l’être. 

Repérer les individus invisibles à l’œil nu

Pour détecter les fuites de gaz ou identifier un individu dans la nuit, l’œil humain ne suffit pas toujours. 

Heureusement, les caméras thermiques sont capables d’identifier une personne dans le noir — chose très utile pour les sociétés de sécurité par exemple — ou de repérer des corps invisibles à l’œil nu. Elles peuvent détecter la chaleur émise par un corps humain, tout comme les changements de température dus à une fuite de gaz par exemple.

Comment fonctionne une caméra thermique ?

Experimentboy | Caméra Thermique: 10 EXPÉRIENCES INCROYABLES ! – [Science 2.0]

Absolument tous les corps émettent de l’énergie infrarouge, que l’on appelle « signature thermique ». Le rôle de la caméra est en fait d’enregistrer ces signaux et de convertir ces données en une image électronique.

Sachez cependant qu’il existe différents types de caméras thermiques, qui ont toutes leurs particularités.

La caméra avec un capteur infrarouge non refroidi

Pour pouvoir retransmettre les images, les caméras dotées d’un capteur infrarouge non refroidi n’ont pas besoin d’effectuer un refroidissement au préalable.

La caméra thermique à capteur infrarouge non refroidi est souvent plus abordable. De plus, elle ne souffre pas des dégâts causés par le temps sur les cryoréfrigérateurs de la caméra à capteur refroidi. Elle a donc une durée de vie plus longue.

La caméra avec un capteur infrarouge refroidi

À l’inverse de la caméra à capteur non refroidie, la caméra à capteur refroidi possède un refroidisseur cryogénique. Ce dernier permet de baisser la température du capteur pour baisser le bruit thermique à un niveau inférieur à celui du signal enregistré.

Même s’il s’agit d’un outil complexe et fragile, le refroidisseur cryogénique possède plusieurs avantages :

  • il permet de capter les écarts thermiques beaucoup plus rapidement ;
  • il propose une qualité d’image supérieure ;
  • il permet de mesurer la température d’objets très petits ;
  • il facilite l’étude des changements de température dans des parties très précises du spectre électromagnétique ;
  • il permet de synchroniser votre caméra thermique avec d’autres appareils de mesure.
     

Quels sont les différents types de caméra thermique ?

Comme nous vous le disions, il existe différents types de caméras thermiques. Pour savoir vers quel modèle vous diriger, voici une petite explication des particularités de chacune d’entre elles.

La caméra thermique

Vue d'un radiateur au travers d'une caméra thermique

Grâce à elle, vous pouvez filmer les variations de température. La chaleur émise par les corps qu’elle analyse lui permet de recréer une image. Elle permet une vision très précise dans l’obscurité, ou de repérer des éléments invisibles à l’œil nu.

Elle est utilisée dans différents domaines comme le secourisme, l’automobile, la lutte contre les incendies, la médecine, la surveillance, etc.

La caméra thermique pour Smartphone/iPhone

Comme rien ne se fait de nos jours sans les téléphones portables, les fabricants commencent à proposer des modèles de caméras thermiques qu’il est possible de synchroniser avec les smartphones et autres tablettes. 

Les applications que les différents fabricants de téléphones proposent permettent notamment à l’utilisateur de bénéficier de systèmes de sauvegarde en ligne. 

La caméra thermographique

Elle enregistre les rayons infrarouges, les analyse et les retranscrit sur un thermographe. Il s’agit en fait d’un diagramme qui représente les variations de température. 

La caméra infrarouge

Généralement moins cher que la caméra thermique, elle est capable de capter des longueurs d’onde de l’ordre du micron (10−6 m). Elle est, de ce fait, moins précise que la caméra thermique.

Toutefois, elle peut tout à fait satisfaire les personnes désirant filmer des scènes de nuit. C’est d’ailleurs le type de caméra utilisé à la télévision. Notez tout de même que, pour obtenir un rendu optimal, la caméra devra être accompagnée d’un éclairage.

Comment choisir une caméra thermique ?

Nombreuses sont les personnes qui nécessitent une caméra thermique. Comme nous l’avons vu, il existe différents types de caméras thermiques et c’est pourquoi l’utilisateur se doit d’analyser l’usage qu’il voudra faire de celle-ci.

Un pompier par exemple n’utilisera pas la même caméra qu’un plombier ou qu’un chirurgien. Avant de vous lancer dans l’achat d’une caméra thermique, veillez à prendre en compte les éléments suivants pour éviter les déceptions.

La résolution

Caméra thermique professionnelle scannant une fenêtre

C’est simplement la qualité de l’image que vous enregistrez. Les caméras thermiques à capteur infrarouge refroidi permettent d’obtenir une meilleure résolution. Si vous souhaitez obtenir un film de qualité, assurez-vous de la qualité de la résolution de la caméra vers laquelle vous vous orientez.

La qualité de la résolution d’une caméra s’exprime en pixels, tout comme les caméras classiques. Plus le nombre de pixels de votre caméra est élevé, plus votre image est qualitative.

Le champ de visée

C’est la portion d’espace que votre dispositif est capable de capter. Si vous désirez filmer des paysages, préférez une caméra avec un large champ de visée.

Le champ de visée s’exprime en degrés. Avoir un grand champ de visée ne signifie pas forcément que votre caméra est de meilleure qualité. Si le champ de visée est plus concis, l’image est plus détaillée et donc plus facile à analyser. Les électriciens par exemple ont souvent besoin d’une image très précise. Ils utilisent de ce fait des caméras avec un champ de visée plus réduit.

En revanche, pour réussir à trouver les lieux de départs de feux, les pompiers ont recours à des caméras thermiques à large champ de visée.

La sensibilité thermique

Elle se mesure en millikelvin (mK). Il s’agit de la plus petite différence de température que l’appareil est capable de capter. On estime que l’échelle de sensibilité thermique suivante détermine la qualité de la sensibilité d’un dispositif :

  • <30 mK (excellent)
  • <40 mK (très bon)
  • <50 mK (bon)
  • <60 mK (acceptable)
  • <80 mK (satisfaisant).

Une bonne sensibilité thermique permet à votre caméra de ne pas être affectée par les éléments tels que la neige, le brouillard ou la pluie.

La plage de température

Fuites de chaleur d'une façade vues par caméra thermique

C’est la fourchette de températures que la caméra thermique est capable de détecter. 

Si la plage de température de votre caméra est ample, vous êtes capable d’enregistrer des températures extrêmes. Dans le cas contraire, si vous disposez d’un appareil avec une faible plage de température, il n’est pas possible de capter les températures les plus élevées ou basses.

Généralement, les caméras thermiques ont une plage de température allant de -30 degrés Celsius à +350 degrés Celsius. Pour détecter les origines des feux, les pompiers utilisent des caméras capables d’enregistrer des températures allant jusqu’à plus de 2 000 degrés Celsius. 

La mise au point

C’est un élément très important si vous voulez profiter d’une image nette. De plus, la qualité de mesure et la précision de l’image seront, elles aussi, impactées par la mise au point.

Sur les modèles les plus avancés, il vous est possible de régler la mise au point de manière manuelle ou automatiquement.

Les accessoires

Tout comme les caméras classiques, les caméras thermiques peuvent être associées à un large panel d’accessoires. Qu’ils servent à améliorer l’image, à jouir d’une plus grande stabilité ou simplement à améliorer le côté esthétique de votre appareil, ils représentent un vrai plus qui n’est pas à négliger.

Lors de votre achat, vous pouvez aussi vous diriger vers :

  • Un trépied, qui vous permet d’obtenir une image stable. Très utile lors des prises vues les plus longues.
  • Un objectif pour caméra thermique. Il vous permet une meilleure mise au point, lors des zooms notamment.
  • Un câble vidéo, pour transmettre les images enregistrées sur un écran externe (télévision, tablette, etc.).
  • Un étui ou une housse, pour protéger votre appareil des coups ou de l’humidité.