Jeune femme jouant avec un chien Pug Breed dans la chambre près du purificateur d'air

Les 7 meilleurs purificateurs d’air en 2022

Les purificateurs d’air sont un excellent moyen pour maintenir un air de qualité, que ce soit à la maison ou au bureau. En purifiant l’air ambiant, vous préservez la santé de votre famille, des nouveau-nés aux adultes et améliorez ainsi votre confort intérieur global.

Notre sélection pour l’année 2022

Un purificateur d’air a retenu votre attention dans notre sélection ? Vous souhaitez en savoir plus ? Retrouvez nos tests complets sur notre page : nos avis sur les purificateurs d’air.

1. Purificateur d’air Rowenta Intense Pure Aire XL Connect

Le + performant

Le Rowenta Intense Pure Air Connect XL est un purificateur d’air de qualité qui tend vers le haut de gamme avec sa technologie NanoCaptur, son silence, ses dimensions et sa puissance. Adapté pour les pièces de taille moyenne à grande, il est indéniable qu’il s’agit de l’un des purificateurs d’air les plus performants à ce jour, avec un système de purification d’air mécanique 100 % sans ozone et de nombreuses fonctionnalités supplémentaires intéressantes.

2. Purificateur d’air Pure A9

Notre coup de 

Le purificateur d’air Pure A9 est sans conteste l’un des meilleurs modèles que nous ayons pu tester. Que vous soyez allergique ou sujet à l’asthme, ce produit vous garantira un air sain dans votre intérieur. Le Pure A9 est idéal pour améliorer la qualité de l’air des moyennes et grandes pièces (jusqu’à 129 m² selon le modèle) et propose un rapport qualité/prix bien supérieur à ses concurrents.

3. Purificateur d’air Xiaomi Mi 3H

Le meilleur rapport qualité/prix

Le purificateur d’air Xiaomi Mi 3H est un appareil disposant de nombreuses options que l’on ne retrouve pas dans la concurrence. Abordable, ce purificateur connecté bénéficie d’un excellent rapport qualité/prix.

Conçu pour des surfaces allant jusqu’à 45 m², vous pouvez le placer dans n’importe quelle pièce. La multitude d’options, la variété des vitesses et le design minimal en font un outil complet. En outre, le purificateur d’air Xiaomi Mi 3H est remarquable en termes de performances comme en témoigne sa certification CADR.

4. Purificateur d’air Philips AC2887/10

Le Rowenta Intense Pure Air Connect XL est un purificateur d’air de qualité qui tend vers le haut de gamme avec sa technologie NanoCaptur, son silence, ses dimensions et sa puissance. Adapté pour les pièces de taille moyenne à grande, il est indéniable qu’il s’agit de l’un des purificateurs d’air les plus performants à ce jour, avec un système de purification d’air mécanique 100 % sans ozone et de nombreuses fonctions supplémentaires intéressantes.

5. Purificateur d’air Levoit Core 300

Le Levoit Core 300 est un purificateur d’air adapté pour bébé et la chambre de bébé, mais également aux personnes allergiques ou faisant de l’asthme (le risque d’émission d’ozone de l’appareil étant nul et le niveau sonore faible). Il est idéal pour assainir l’air de votre maison que ce soit le salon ou la chambre et propose un rapport qualité/prix imbattable. Nous ne pouvons que le recommander si vous souhaitez vous équiper d’un appareil efficace à un prix raisonnable.

6. Purificateur d’air Medify MA-25

Medify Air est une marque de confiance, gage de qualité et de fiabilité. Cela se reflète sur le Medify MA-25 : celui-ci est doté d’un double système de filtration à trois étages avec des filtres HEPA de type H13 capables de piéger des molécules aussi petites que 0,1 micron.

L’appareil est puissant, léger et compact, ce qui le rend particulièrement adapté pour votre chambre ou celle de bébé. Il vous suffit de placer l’appareil sur la table de nuit et de régler la vitesse du ventilateur selon le niveau de pollution détecté par le Medify MA-25.

7. Purificateur d’air Medify MA-25

Que ce soit pour son design, son aspect compact ou qu’il s’agisse de son efficacité, le Teqoya 200 est sans aucun doute le compagnon idéal pour assainir l’air de votre maison. Certes, son prix semble un peu élevé à l’achat, mais si l’on prend en compte que vous n’aurez jamais de filtres à air à changer, alors le Teqoya devient un purificateur ioniseur d’air abordable et respectueux de l’environnement.

Petit et efficace, léger et maniable, le Teqoya 200 se révèle être un produit à l’esthétique agréable, ne nécessitant aucun consommable et dont la consommation électrique reste faible. Vous n’aurez pas besoin de paramétrer cet appareil : il suffit de le brancher pour qu’il purifie l’air de manière autonome et silencieuse. Son seul défaut : il n’est pas contrôlable à distance, mais est-ce vraiment utile ?

Quels sont nos critères de sélection ?

Peut-être avez-vous déjà fait des recherches et vous en êtes arrivés à la même conclusion que nous : soit le choix proposé en magasin est trop faible et ces équipements sont souvent inadaptés pour la surface d’air que l’on souhaite traiter. Soit, a contrario, les sites internet nous proposent une pléthore de produits, mais nous perdent dans leurs détails techniques…

Nous avons établi cette liste après avoir passé de nombreuses heures de recherche sur la toile. Afin de réduire les prétendants à un top 7, nous avons pris en compte les performances, la puissance, les caractéristiques, un peu de design, et surtout le rapport qualité/prix de chaque système de purification de l’air. Enfin, pour être éligible à notre liste, l’appareil doit obligatoirement posséder :

  • Un filtre HEPA pour éliminer les particules polluantes,
  • Un filtre à charbon actif pour capturer la fumée et les odeurs,
  • Un bruit faible, voire totalement nul,
  • Un ventilateur interne assez puissant pour traiter rapidement un volume d’air important,

Les autres critères de sélection d’un purificateur d’air sont variables et dépendent de la capacité dont dispose l’appareil pour neutraliser la contamination domestique. Par exemple : un équipement avec un filtre à lumière UV-C peut se révéler plus efficace pour inactiver les virus, plutôt qu’un autre doté de l’ingénierie plasma… Un purificateur ioniseur doit quant à lui être suffisamment puissant et désactivable à tout instant par l’utilisateur si besoin.

Et pour ceux qui sont à la recherche d’un appareil silencieux, nous vous indiquons le niveau sonore de l’équipement pour faciliter votre choix.

Un classement répondant à vos besoins

À ce jour, le purificateur d’air est la solution la plus efficace pour améliorer la pureté de l’air d’une pièce. Que ce soit pour prévenir les allergies et l’asthme, éliminer la fumée de cigarette ou protéger bébé et sa chambre, nous avons poussé nos recherches afin de vous aider à trouver le purificateur d’air qui répond au mieux à votre besoin.

Éliminer la fumée et les odeurs

Pour neutraliser la fumée et les effluves, vous aurez besoin d’un purificateur d’air équipé d’un filtre à charbon actif. Grâce à ce filtre, votre dispositif sera en mesure de capter à la fois les toxines présentes dans la fumée et les molécules composant son odeur.

Son principe : le charbon actif est constitué de millions de pores. Au contact de la fumée et des effluves, ses pores interceptent les toxines et les molécules présentes dans l’air.

Neutraliser la poussière et les particules fines

Pour neutraliser la poussière et les particules fines, vous aurez besoin d’un purificateur d’air équipé d’un filtre HEPA et/ou de la fonction ioniseur. Ces deux techniques de filtration combinée permettront à votre appareil de neutraliser toutes les tailles de particules en suspension dans l’air, que ce soit le pollen, la poussière domestique, les poils d’animaux, etc.

Son principe : le filtre à air emprisonne les particules jusqu’à une taille de 0,3 micron et la fonction ioniseur précipite les plus petites particules restantes sur les surfaces. Les polluants tombés nécessiteront un passage régulier de l’aspirateur pour éviter qu’elles ne viennent de nouveau polluer l’atmosphère ambiante en s’envolant.

Protéger bébé et la chambre de bébé

Pour protéger bébé et la chambre de bébé, vous aurez besoin d’un purificateur d’air équipé uniquement d’un filtre HEPA et d’un filtre à charbon actif.

Son principe : la filtration de l’air permet la capture des molécules en suspension dans l’air tandis que le filtre à charbon actif adsorbe les odeurs et les toxines présentes dans l’air.

Notre règle d’or : l’équipement ne doit pas générer d’ozone pour le tout-petit. Le risque zéro n’existant pas, nous évitons donc toutes les technologies susceptibles d’en émettre.

Prévenir les allergies et l’asthme

Pour prévenir les allergies et l’asthme, vous aurez besoin d’un purificateur d’air équipé d’un filtre HEPA et de la fonction ioniseur si celle-ci peut être désactivée à tout instant. L’association de ces deux techniques de filtration de l’air permet la neutralisation de tous les allergènes présents dans l’air.

Son principe : le filtre permet de capturer les polluants atmosphériques (pollen, poils d’animaux, poussière, etc.) tandis que l’ioniseur fera chuter au sol les particules ultra-fines restantes.

Notre règle d’or : le dispositif ne doit pas générer d’ozone pour éviter l’aggravation de l’asthme, nous privilégions donc les purificateurs d’air récents.

Et pour neutraliser les virus et la moisissure ?

Pour neutraliser les virus et la moisissure, vous aurez besoin d’un purificateur d’air équipé d’un filtre à lumière UV-C et d’un filtre HEPA. Le filtre à ultraviolet permet de tuer/inactiver les germes, les spores de moisissure, les bactéries, et même les virus, tandis que le filtre les empêche d’être relâchés dans votre air domestique une fois capturé.

Son principe : l’air pollué est soumis aux rayons ultraviolets émis par le filtre à lumière UV-C. Cette lumière modifie la structure ADN des molécules passant à sa proximité (la portée se limite à l’intérieur de l’appareil), tuant ainsi les virus et les microbes, ou les inactivant (ils ne peuvent plus se multiplier et meurent).

Quelle technologie liée au traitement de l’air choisir ?

Toutes les techniques liées au traitement de l’air n’ont pas le même effet. Voici les principales utilisées pour assainir l’air de votre maison :

Ioniseur libérant des ions négatifs et ordinateur portable libérant des ions positifs

L’ionisation

L’ionisation consiste à produire une grande quantité d’ions négatifs. Une fois diffusés dans l’air, ces anions vont être attirés par les particules de charge opposée et les alourdir. La gravité fera précipiter la pollution de l’air sur les surfaces.

Le principal intérêt de cette technique est son efficience pour supprimer les molécules en suspension dans l’air de moins de 1 micron. L’utilisation d’un ioniseur doit être couplée avec le passage de l’aspirateur afin de collecter les polluants tombés au sol.

Selon les appareils (surtout les anciens), il existe un risque que le dispositif génère de l’ozone. Ce gaz est très nocif pour les poumons, c’est pourquoi nous vous conseillons de ne vous doter que de produits n’émettant qu’une quantité infime d’ozone, qui ne soit pas plus de 0,05 ppm d’ozone. Dans l’idéal, votre équipement doit vous permettre la désactivation de cette fonctionnalité à tout moment.

Vue rapprochée sur un filtre à particules HEPA

Le filtre HEPA

Le filtre HEPA (haute efficacité pour les particules aériennes) est une technique de filtration mécanique de l’air. L’utilité de ce filtre repose sur un procédé simple, mais terriblement efficace : au sein du filtre, des fibres de verre torsadées et entrelacées sont tournées dans une myriade de directions pour créer un labyrinthe de fibres et capturer la pollution.

L’air malsain aspiré par le purificateur d’air est ainsi soumis à quatre procédés de filtration de l’air : l’impaction directe, le tamisage, l’interception et la diffusion.

Ce procédé filtre les pollens, la fumée, les particules de saleté et les bactéries. Sa haute efficience en fait la technique de filtration de l’air la plus répandue aujourd’hui.

Vue rapprochée sur un filtre à charbon pour les gaz et les odeurs

Le filtre à charbon actif

Le filtre à charbon actif a la particularité d’adsorber les odeurs. Grâce à une surface très poreuse, il est capable de retenir une quantité non négligeable de molécules odorantes.

Ses millions de pores sont également très utiles pour capter les composés organiques volatils (COV) et les gaz toxiques présents dans l’air (fumée de cigarette, aérosols, émanations de cuisson, parfum, etc.).

Ce filtre est le seul apte à capturer les COV et d’éliminer les effluves. Il ne peut toutefois pas être utilisé seul et nécessite d’être remplacé régulièrement afin de garantir à votre purificateur d’air une performance optimale.

Vue rapprochée sur des lampes UV-C pour la stérilisation

La lumière UV-C

Le filtre à lumière UV-C est un filtre qui génère des rayons ultraviolets pour détruire les germes, les spores de moisissures, les bactéries et les virus. Parmi la spectroscopie UV, les rayons UV-C sont les plus dangereux, car ils peuvent modifier la structure ADN de toutes les formes de vie.

L’intensité de la lumière UV-C émise par les purificateurs d’air n’est pas nocive, car les rayons produits par l’appareil sont contenus dans le dispositif. Par ailleurs, la puissance de la lumière UV-C diminue très rapidement avec la distance. Vous ne serez donc pas exposé à celle-ci.

Cette technique est très efficace pour assainir l’atmosphère, mais l’émission des rayons UV-C peut générer de l’ozone. À ce jour, l’organisme le plus contraignant concernant les contrôles liés au traitement de l’air est la California Air Resources Board (CARB). En cas de doute sur un modèle, nous vous invitons à vérifier sur le site de la California Certified Air Cleaning Devices si celui-ci est listé comme sûr pour votre santé.

Arcs électriques générés par du plasma chaud

Les ondes plasma

L’ingénierie plasma est une technologie relativement récente. Certains purificateurs d’air génèrent du plasma froid (dit également plasma non thermique) afin d’assainir l’air.

L’idée du plasma est de modifier la structure atomique des composés organiques volatils, conduisant ainsi à la destruction des virus et toxines. Cette technique présente cependant un risque : une oxydation incomplète des COV peut engendrer des gaz très nocifs et de l’ozone. Par principe de précaution, nous ne vous proposerons pas de purificateurs d’air équipé de cette technologie.

En résumé

Technologies de purification de l’air Polluants ciblés Comment cela fonctionne-t-il ?
Ionisation Particules Attire les particules en libérant des ions négatifs
Filtre HEPA ou True HEPA ParticulesCapture des composés organiques de différentes tailles
Charbon actif Gaz et odeurs Absorbe les minuscules molécules de gaz
La lumière UV-C Rayons ultraviolets Les lampes UV détruisent les germes, bactéries et virus en suspension dans l’air
Ondes plasma Gaz Neutralise les gaz en brisant les liaisons chimiques

Pourquoi devrais-je m’équiper d’un purificateur d’air ?

Les Numériques | Pourquoi investir dans un purificateur d’air ?

Que ce soit pour améliorer votre confort ou pour un réel souci de protéger votre santé et celle de vos proches, un purificateur d’air est aujourd’hui le seul appareil capable de vous protéger de la contamination de l’air.

Que ce soit à court terme (pic de pollution) ou à long terme (chronique), l’exposition à la contamination de l’air a des impacts conséquents sur la salubrité de l’air, en particulier pour :

  • Les personnes vulnérables : les enfants, les femmes enceintes et les nourrissons, les individus de plus de 65 ans et les personnes souffrant de pathologies cardio-vasculaires ou d’insuffisances cardiaques.
  • Les personnes sensibles à la dégradation de l’air (dont les symptômes apparaissent ou sont amplifiés lors des pics de pollution) : les diabétiques, les personnes immunodéprimées, les personnes souffrant d’affections neurologiques ou à risque cardiaque, respiratoire, infectieux.

À ce jour, la pollution de l’air en France représente :

  • 48 000 décès prématuré par an, soit 9 % de la mortalité française,
  • Un coût annuel de la pollution de l’air de l’ordre de 100 milliards d’euros (une part importante étant liée à la santé),
  • L’apparition d’allergies respiratoires liées à l’inhalation des pollens chez 30 % de la population adulte et 20 % des enfants.
  • En 2019, les hypersensibilités respiratoires touchaient un Français sur quatre. Parmi les principaux responsables de ces allergies, on retrouve les pollens et les moisissures, lesquels varient selon les régions et la météorologie.

Par ailleurs, la pollution atmosphérique a un impact néfaste sur l’environnement à plus ou moins long terme. Ses effets concernent :

  • Les bâtiments : l’altération de l’air détériore les façades (ciment, pierre, verre…) par des salissures et des actions corrosives.
  • Les cultures : l’ozone (que l’on retrouve notamment dans le smog) peut diminuer le rendement des cultures de l’ordre de 5 à 20 %.
  • Les écosystèmes : sous l’effet de l’acidification de l’air et de l’eutrophisation, certains polluants (lessivés par la pluie) peuvent contaminer les sols et l’eau et perturber l’équilibre chimique des espèces végétales. D’autres, en excès, peuvent nuire à certaines espèces et conduire à une érosion de la biodiversité.

Pour résumer, la dégradation de l’air est aujourd’hui omniprésente. Que celle-ci soit visible (smog, pollen, etc.) ou invisible (COV, virus, odeurs), nous la respirons tous les jours. Toutes ces raisons réunies font que nous ne pouvons que vous conseiller de vous équiper d’un purificateur d’air : ne subissez plus, mais devenez acteur de la qualité de votre air intérieur !

Où s’informer ?

Vous n’êtes pas convaincu de l’utilité d’un purificateur d’air ? Pour vous faire un avis, nous vous recommandons les ressources suivantes en lien avec la dégradation de l’air et sa purification :

Besoin d’aide ?

  1. Les purificateurs d’air sont différents des épurateurs d’air ?

    Non, les purificateurs d’air et les épurateurs d’air sont les mêmes appareils.

  2. Quelles sont les technologies de purification de l’air ?

    Une technologie largement utilisée est l’utilisation d’un filtre fibreux de qualité HEPA pour absorber les contaminants. D’autres méthodes sont la précipitation électrostatique (ESP), l’utilisation de substances absorbantes, l’irradiation ultraviolette (UV-C), la génération d’ions, la génération d’ozone, l’onde plasma, etc. Un purificateur d’air peut être doté d’une seule ou de plusieurs technologies de purification de l’air.

  3. Que signifie HEPA ?

    HEPA signifie High-Efficiency Particulate Air. Un filtre HEPA est composé de différents types de fibres. Il est conçu pour capturer les particules avec une plus grande efficacité. Un filtre HEPA peut éliminer plus de 99 % des particules fines d’un diamètre inférieur à 0,3 micron.

  4. Qu’est-ce que PM 2.5 signifie ?

    PM 2.5 est l’abréviation de  » particules  » dont la taille est de 2,5 microns de diamètre. Il peut s’agir de particules solides ou de gouttelettes liquides dans l’air.

  5. Qu’est-ce que le filtre à charbon actif ?

    Le filtre à charbon actif est constitué d’une épaisse couche de charbon actif, qui absorbe les gaz et les composés organiques volatils (COV) présents dans l’air. Il contribue à réduire divers types d’odeurs. Il est également connu sous le nom de filtre à charbon actif.

  6. À quoi correspond un préfiltre ?

    Les préfiltres sont utilisés pour capturer les grosses particules de l’air avant qu’elles ne passent par les filtres principaux. Ils augmentent l’efficacité du filtre HEPA primaire et du filtre à charbon actif. Dans la plupart des cas, les préfiltres sont lavables, et leur coût de remplacement est bien inférieur à celui des filtres centraux.

  7. Qu’est-ce que le CADR d’un purificateur d’air ?

    CADR signifie Clean Air Delivery Rate (taux de diffusion d’air pur). Il est exprimé en pieds cubes par minute (CFM). Pour une pièce de taille spécifique, plus le CADR est élevé, plus le purificateur d’air est efficace. La norme actuelle du CADR ne concerne que les polluants particulaires.

  8. Quelle est la classification CADR de l’AHAM ?

    L’Association of Home Appliance Manufacturers (AHAM) certifie 3 valeurs CADR pour les purificateurs d’air, qui sont CADR pour la fumée de tabac, le pollen et la poussière. Vous pouvez le voir sur l’étiquette de l’emballage si l’appareil est vérifié par l’AHAM.

  9. Qu’est-ce que l’ACH pour un purificateur d’air ?

    ACH ou ACPH signifie Air Change Per Hour (renouvellement de l’air par heure). ACH est la fréquence à laquelle un purificateur d’air peut purifier l’air d’une pièce de taille spécifique en une heure. Par exemple, 4 ACH pour une pièce de 20 m² signifie qu’il filtre l’air de cette pièce 4 fois par heure, ou qu’il faut 15 minutes pour purifier l’air de la pièce entière. Si vous augmentez la taille de la pièce, vous obtiendrez un ACH plus faible et vice versa.

  10. L’utilisation des purificateurs d’air est-elle sans danger ?

    Les purificateurs d’air peuvent être utilisés en toute sécurité. Les purificateurs d’air qui utilisent un plasma ou un ioniseur génèrent des sous-produits nocifs comme l’ozone et le monoxyde de carbone. Dans la plupart des cas, ces méthodes sont facultatives, et elles produisent de l’ozone à un taux sans danger.

  11. Quels purificateurs d’air sont nocifs ?

    Les générateurs d’ozone intentionnels ne sont pas sûrs à utiliser dans un espace résidentiel comme purificateurs d’air. Si un purificateur d’air génère une grande quantité d’ozone, il peut être dangereux car l’ozone est un poison pour les poumons.

  12. Quels sont les avantages des purificateurs d’air ?

    Les purificateurs d’air sont utiles aux personnes souffrant d’allergies, d’asthme ou de difficultés respiratoires. Ils sont également utiles lorsque l’air est contaminé par une grande quantité de polluants comme la fumée ou les produits chimiques et lorsque les contrôles à la source sont pratiquement impossibles.

  13. À quelle fréquence faut-il changer le filtre du purificateur d’air ?

    Vous devez généralement remplacer le filtre à air tous les 6 à 12 mois en fonction de l’utilisation. Les filtres à charbon sont rapidement saturés et doivent être remplacés plus tôt que le filtre HEPA. Cela varie également selon les fabricants et les modèles de purificateurs d’air. Presque tous les purificateurs d’air ont un indicateur de durée de vie du filtre.

  14. Les purificateurs d’air aident-ils à réduire l’humidité ?

    Non, les purificateurs d’air ne contrôlent pas l’humidité de l’air intérieur.

  15. Les purificateurs d’air aident-ils à réduire la formation de moisissures ?

    Cependant, ils éliminent les spores de moisissure de l’air. Vous devez contrôler le niveau d’humidité intérieure pour minimiser le développement des moisissures.

  16. Quelle est la quantité d’électricité utilisée par un purificateur d’air ?

    Le fonctionnement d’un purificateur d’air ne nécessite pas beaucoup d’énergie. La majeure partie de l’énergie est nécessaire pour faire fonctionner le ventilateur qui fait circuler l’air. La consommation électrique d’un purificateur d’air de moyenne gamme est d’environ 50 W en moyenne.

  17. Puis-je faire fonctionner le purificateur d’air toute la nuit ?

    Oui, vous le pouvez. La plupart des purificateurs d’air ont un mode automatique. Ils fonctionnent en fonction de la qualité de l’air intérieur, ce qui est économe en énergie.

  18. Combien coûte le remplacement du filtre ?

    Il varie selon la marque et le modèle. Normalement, le coût annuel de remplacement du filtre d’un purificateur d’air est d’environ 50 euros en moyenne.

  19. Quel est le niveau de bruit produit par un purificateur d’air ?

    Un purificateur d’air a plusieurs niveaux de vitesse du ventilateur. Sur le mode de vitesse le plus élevé, vous obtiendrez beaucoup de bruit, et ils fonctionnent plus silencieusement sur le réglage inférieur de ventilateur. Cependant, cela varie selon les fabricants et les modèles.

  20. Puis-je faire fonctionner le purificateur d’air avec les fenêtres ouvertes ?

    Oui, vous pouvez, mais cela diminuera l’efficacité du purificateur d’air.

  21. Que dois-je vérifier avant d’acheter un purificateur d’air ?

    Tout d’abord, vérifiez que le filtre est un HEPA. Ensuite, vérifiez le CADR et l’ACH pour la taille de votre pièce. Vous pouvez également vérifier la portabilité, le niveau sonore, le mode automatique, la vitesse du ventilateur, la durée de vie des filtres, le coût de remplacement des filtres, la facilité d’utilisation, le classement AHAM, le classement Energy Star, etc.

  22. Que faut-il vérifier pour l’achat d’un purificateur d’air destiné à soulager les allergies ?

    Pour une personne sensible aux allergènes (poussière, pollen, acariens, etc.), vous avez besoin d’un appareil effectuant au moins 3 changements d’air par heure (ACH) pour votre pièce. Vérifiez également le niveau sonore, car vous devrez peut-être faire fonctionner le purificateur d’air pendant la nuit.

  23. Que faut-il vérifier pour l’achat d’un purificateur d’air éliminant la fumée et les odeurs de cigarette ?

    Pour éliminer efficacement la fumée de cigarette, vous avez besoin d’un appareil effectuant au moins 5 changements d’air par heure (ACH). Le purificateur d’air doit être équipé d’un filtre à charbon actif pour éliminer l’odeur de la fumée.

  24. Que faut-il vérifier pour l’achat d’un purificateur d’air destiné à éliminer les composés organiques volatils (COV) ?

    Une couche plus épaisse de filtre à charbon actif aidera à absorber les gaz COV. Les ondes plasma ou les lampes UV sont également utiles pour éliminer les gaz. Vous pouvez en choisir un avec la combinaison de filtres suivante pour obtenir une plus grande efficacité.

  25. Où dois-je placer un purificateur d’air ?

    Placez l’appareil là où il peut facilement aspirer et faire circuler l’air. Veillez toujours à ce que rien ne puisse bloquer son flux d’air.

  26. Comment puis-je savoir si mon purificateur d’air fonctionne ?

    La plupart des purificateurs d’air sont équipés d’un capteur de particules intégré qui surveille en permanence la qualité de l’air intérieur. Parfois, il peut vous donner des données erronées. Vous devez nettoyer fréquemment les capteurs de particules. Si vous avez des doutes sur votre purificateur d’air, vous pouvez vous munir d’un moniteur de qualité de l’air pour vérifier la pureté de l’air intérieur de manière indépendante.

Retour haut de page