Concept sur l'air pur chez soi : femme profitant de son café à côté d'un humidificateur d'air et d'une plante

Comment respirer de l’air pur chez soi ?

La pollution de l’air est de plus en plus présente dans notre quotidien. La plupart du temps, elle est due à une activité humaine. Ses répercussions sont non négligeables sur notre santé, mais fort heureusement nous en avons pris conscience et nous pouvons désormais agir pour lutter contre ses effets nocifs et respirer un air pur chez soi.

Comment lutter contre la pollution de l’air intérieur ?

Respirer un air sain chez soi est un besoin vital encore largement sous-estimé en France. Nos logements sont, en moyenne, 5 à 10 fois plus pollués que l’air extérieur. Afin de combattre ce fléau, il est recommandé d’améliorer la circulation de l’air chez vous, mais également d’assainir votre air intérieur. Ces actions vous permettront d’inhaler un air sain et de protéger votre santé et celle de vos proches.

Améliorer la circulation de l’air

Afin de lutter contre la pollution de l’air intérieur, il est recommandé d’aérer votre maison ou votre bureau au moins 30 minutes par jour, hiver comme été. Ce renouvellement de l’air est indispensable, car il permet l’évacuation de l’humidité et des polluants générés lorsque vous prenez votre douche, cuisez les aliments ou procédez à des travaux domestiques (poussière, peinture, etc.).

Il est également conseillé d’entretenir vos appareils à combustion et de nettoyer les bouches de ventilation au minimum une fois par an. Par ailleurs, privilégiez les matériaux naturels dans votre intérieur plutôt que le bois aggloméré et préférez des peintures à faible teneur en COV pour réduire le taux de formaldéhyde dans l’atmosphère.

Enfin, la pose d’une ventilation mécanique contrôlée est indispensable si vous souhaitez vous prémunir de problèmes liés à l’humidité. Que celle-ci soit simple flux ou double flux, autoréglable ou hygrovariable, le choix de votre VMC aura un impact déterminant sur la qualité de l’air de votre résidence.

Artisan raccordant une gaine souple à une ventilation mécanique contrôlée simple flux
Les meilleures vmc

Lorsque l’on décide d’installer une VMC, on a le choix entre deux modèles : simple ou double-flux. Savez-vous laquelle est la plus adaptée pour votre maison ?

Purifier l’air intérieur

Jeune femme jouant avec un chien Pug Breed dans la chambre près du purificateur d'air
Les meilleurs purificateurs d’air

Les purificateurs d’air sont un excellent moyen pour maintenir une atmosphère de qualité, que ce soit à la maison ou au bureau. Mais savez-vous lequel choisir ?

La pollution de l’air intérieur est un sujet dont l’importance ne cesse de croître depuis quelques années. Après tout, nous passons la majeure partie de notre temps enfermé dans des espaces clos ; or ces derniers contiennent bien souvent des traces de gaz d’échappement, des effluves de parfum (COV), de la poussière et bien d’autres particules en suspension dans l’air…

La plupart du temps, il nous est possible de résoudre ce problème en aérant les pièces ou en aspirant le sol. Cependant, ces gestes simples ne suffisent pas toujours, surtout si vous vivez dans une ville polluée, possédez des animaux ou si vous êtes fumeur. Se doter d’un purificateur d’air est parfois la seule solution pour vous permettre de respirer un air sain chez vous.

À ce jour, il existe plusieurs types d’appareils pour assainir l’air et lutter contre sa contamination. Équiper votre maison d’un purificateur d’air est recommandé, car il limite les impacts négatifs de la pollution de l’air sur votre santé et celle de vos proches, dont : les maladies respiratoires, l’infertilité, le cancer, les effets reprotoxiques et neurologiques…

Comment améliorer le taux d’humidité ?

Une bonne qualité de l’air est indispensable si vous souhaitez vous sentir bien chez vous. Souvent peu prise en compte, l’humidité ambiante est pourtant un facteur déterminant sur la qualité de l’air que nous respirons. Qu’elle soit trop haute ou trop basse, une hygrométrie mal régulée peut vite devenir une source de problèmes pour votre confort et votre santé. Afin de vous aider à mieux la maîtriser, nous vous conseillons de vous équiper selon votre besoin, soit d’un déshumidificateur, soit d’un humidificateur.

Réduire une humidité trop forte

L’excès d’humidité favorise le développement des moisissures, ce qui constitue une menace pour la santé humaine et l’intégrité structurelle du bâtiment. Les déshumidificateurs les plus courants sont des appareils qui utilisent un petit ventilateur pour aspirer l’air moite sur un serpentin réfrigéré. Comme le refroidissement de l’air abaisse la pression de vapeur saturante de l’eau qu’il contient, l’eau se condense alors sous forme liquide et est recueillie pour être éliminée. L’air plus sec est ensuite renvoyé dans la pièce.

Les déshumidificateurs ont un très grand nombre d’applications pour réduire l’humidité ambiante, que ce soit pour l’allongement de la durée de vie des équipements et l’augmentation de la productivité, la résolution de problèmes d’humidité récurrents dans les bâtiments ou plus rarement dans le cadre de situations inattendues telles que les inondations ou les fuites d’eau importantes.

Choisir le bon appareil n’est pas aisé, car il faut prendre en compte une certaine quantité de paramètres tels que la température, la saturation d’eau dans l’air, la superficie de la pièce, etc. C’est pourquoi, afin de faciliter votre choix, nous avons sélectionné pour vous une liste des meilleurs déshumidificateurs en fonction du lieu de destination.

Femme retirant le bac à récupération d'eau d'un déshumidificateur d'air
Les meilleurs déshumidificateurs

Dans un logement bien ventilé, le recours à un déshumidificateur est tout à fait inutile. Cependant, il n’est pas rare que notre isolation soit imparfaite…

Augmenter le taux d’humidité en présence d’air sec

Humidificateur d'air de couleur bleu diffusant une brume légère dans la maison
Les meilleurs humidificateurs

Vous souffrez de rhinites, de conjonctive ou l’air de votre maison est tout simplement trop sec ? Il est alors peut-être temps d’utiliser un humidificateur d’air chez vous.

Que ce soit pour vous ou vos enfants, s’exposer à un air trop sec n’est pas recommandé, car il vous expose à des problèmes de santé tels que la toux, les troubles respiratoires, le dessèchement de la peau, etc. Si vous souhaitez bénéficier d’une atmosphère saine et d’un plus grand confort respiratoire, l’humidificateur d’air est la solution qu’il vous faut, puisqu’il permet :

  • D’améliorer le sommeil.
  • De limiter les désagréments causés par l’air sec (lèvres gercées, peau sèche, eczéma, etc.).
  • Il diminue la fatigue et le manque de confort.
  • Il limite la poussière en suspension dans l’air ambiant.

Humidifier l’air est essentiel, car outre le fait qu’il aide à mieux s’endormir, il contribue également à réduire les particules en suspension dans l’air et le risque d’électricité statique (lorsque le taux d’hygrométrie est inférieur à 30 %). L’humidificateur d’air est l’outil idéal si vous souhaitez préserver votre peau et votre santé en présence d’air sec. Peu onéreux et facile à entretenir, ce dispositif est aussi fortement recommandé pour améliorer la croissance et l’épanouissement de votre jardin intérieur.

D’où vient la pollution de l’air intérieur ?

Groupe QUALITEL | La qualité de l’air intérieur dans mon logement

Nous passons l’essentiel de notre temps enfermé dans des espaces clos. Que ce soit au bureau, à l’école, chez vous ou dans les transports, la qualité de l’air que nous respirons n’est pas toujours aussi bonne que nous le pensons. Le plus souvent, la pollution de l’air intérieur est générée par nos activités domestiques. Afin de vous aider à rester en bonne santé, nous avons identifié pour vous les principales sources de pollution de l’air chez vous :

  • Une température élevée ainsi qu’une humidité excessive, source de moisissures et milieu idéal pour le développement des acariens.
  • Une ventilation inadaptée ne permettant pas de renouveler correctement l’air vicié.
  • Les tissus, tapis et moquettes : véritables nids à poussières, même si vous les nettoyez de façon régulière.
  • La présence dans votre logement de meubles émettant des composés organiques volatils. Ces meubles sont pour la plupart conçus à partir de bois pressés. La colle, la résine et la peinture, les constituants sont une source importante de pollution de l’air intérieur. Ceci est notamment dû à la dégradation des produits chimiques les composants.
  • L’utilisation de sprays et parfums, lesquels diffusent dans l’air ambiant des produits chimiques plus ou moins toxiques pour vous et vos proches.
  • L’accumulation d’humidité : non aérée, l’humidité et la condensation contenue dans une pièce peuvent entraîner la formation de micromycètes sur vos sols, murs et plafonds. Outre les réactions allergiques qu’elles provoquent, les spores de moisissures ont tendance à se propager rapidement dans votre maison et à dégrader la qualité de l’air ainsi que les biens de votre foyer.

Retour haut de page