Les meilleurs détecteurs de gaz de ville

Les 3 meilleurs détecteurs de gaz de ville en 2022

On dénombre chaque année des milliers d’incendies domestiques dus à des fuites de gaz. Très inflammable, ce gaz est réputé pour s’embrasser à la moindre étincelle. Que vous utilisiez du gaz de ville ou en bouteille, il est fortement recommandé de vous équiper d’un détecteur de gaz de ville pour votre sécurité et celle de vos proches.

Notre sélection pour l’année 2022

Il existe un grand nombre de détecteurs de gaz de ville sur le marché. Afin de faciliter votre choix, vous avons limité notre sélection à 3 produits qui sont selon nous, les meilleurs pour votre maison en 2022.

1. Détecteur de gaz de ville Ourjob

Le + performant

Le détecteur de gaz de ville Ourjob est un appareil conçu pour détecter une fuite de gaz combustible dans l’air intérieur de votre maison. Une fois fixé au mur, il vous avertit d’une alarme visuelle et audible si une concentration en gaz supérieure à la limite inférieure d’explosivité (LIE) de 5% est détectée. Une fois activée, l’alarme ne s’éteint que lorsque le volume de gaz retombe sous le seuil des 5% de LIE.

2. Détecteur de gaz de ville Firlarm BRJ-502

Notre coup de 

Le Firlarm est un détecteur de gaz pratique et facile à installer. Installé dans votre cuisine ou dans votre camping-car, ce détecteur émet une alarme sonore de 85 dB si la concentration de gaz dépasse les 3% de limite inférieure d’explosivité. Précis dans ses mesures, le Firlarm est idéal si vous souhaitez protéger votre famille des risques d’explosion et d’intoxication liés à une fuite de gaz combustible.

3. Détecteur de gaz de ville Firlarm ‎BRJ-502/E

Le meilleur rapport qualité/prix

Tout comme son homologue : le BRJ-502/E de chez Firlarm est un détecteur de gaz de ville capable de vous alerter en présence d’une concentration de gaz supérieure à 3% de LIE. Emettant une alarme de 85 dB, la seule chose qui différencie du BRJ-502 est son raccordement au secteur : celui-ci se branche en effet grâce à un cordon d’alimentation.

Comment fonctionne un détecteur de gaz de ville ?

Le détecteur de gaz de ville, comme son nom l’indique, est un appareil utilisé pour mesurer les niveaux de gaz dans un espace donné. Tout comme la plupart des détecteurs de pollution de l’air, ce dernier est équipé de capteurs capables de détecter des concentrations anormales de gaz présents dans l’air ambiant. Si ces capteurs relèvent une concentration suffisamment élevée, ils déclenchent une alarme afin que les personnes présentes aux alentours puissent évacuer.

Quels sont les gaz détectés ?

En général, les détecteurs de gaz de ville détectent le méthane, le propane et le butane.

C’est pas sorcier | Ça gaz

Le méthane

Élément principal du gaz naturel, le méthane (CH4) intervient en tant que combustible dans la production de la chaleur et de la lumière. Fortement utilisé dans l’industrie alimentaire et les raffineries de pétrole, ce gaz est inflammable. En plus d’être inflammable, il a la capacité de se substituer à l’oxygène, ce qui augmente les risques d’asphyxie. Il doit donc faire l’objet d’une surveillance particulière, d’où l’importance d’un détecteur de gaz dédié.

Le propane

Le propane (C4H8) est utilisé principalement pour les moteurs à combustion interne comme ceux des chaudières. À l’état pur, ce gaz en bouteille est inodore et incolore, ce qui le rend indétectable sans équipement. Il est cependant nocif par inhalation et peut déplacer l’oxygène dans une zone peu ventilée, entrainant ainsi la suffocation pour ceux qui y sont exposés. L’installation d’un détecteur de gaz approprié vous permettra de détecter une fuite de ce gaz combustible chez vous.

Le butane

Le butane (C4H10) connu aussi sous le nom de méthyléthylméthane est un hydrocarbure qui provient du raffinage du pétrole brut et de gisement de gaz naturel. Intervenant comme combustible domestique pour vos gazinières ou le chauffage, il est généralement stocké en bouteille. Tout comme le propane, ce gaz est inodore et incolore et peut avoir des conséquences sur la santé (asphyxie) lorsqu’il est inhalé. À certaines concentrations, il agit comme dépresseur (ralentissement du système) du système nerveux central et peut également remplacer l’oxygène dans un espace clos.

En dehors de ces gaz, d’autres modèles de détecteurs sont dédiés à la détection de gaz combustible plus spécifiques comme l’ammoniac, le dioxyde de carbone, l’hydrogène et autres.

Comment choisir son détecteur de gaz de ville ?

Comment choisir son détecteur de gaz de ville ?

Même s’il n’est pas obligatoire d’installer un détecteur de gaz de ville chez soi, il est fortement recommandé d’en avoir un, au vu de toute la protection qu’il peut vous apporter. Toutefois, le choix d’un tel appareil ne doit pas être fait à la légère. Pour choisir le détecteur de gaz idéal pour votre sécurité, voici quelques critères à prendre en compte.

Une question de gaz

Comme vous avez pu le constater plutôt, il existe plusieurs types de gaz que vous pourrez être appelé à utiliser au quotidien. Avant de choisir votre détecteur, vous devez savoir le type de gaz que vous utilisez. Ainsi, vous pourrez choisir entre un détecteur de gaz naturel ou un détecteur de gaz butane/propane. Par ailleurs, il existe également des détecteurs mixtes qui fonctionnent pour tous ces types de gaz.

L’affichage

L’affichage représente l’un des principaux critères à prendre en compte lors du choix de votre détecteur. En plus de vous afficher des informations claires et lisibles, votre détecteur doit pouvoir vous orienter grâce à l’affichage. En effet, lorsque l’alarme retentit, vous devez prendre des décisions en urgence. Votre réaction sera plus rapide si le détecteur vous indique ce que vous devez faire. Le choix de ce type d’appareil est donc à privilégier.

L’alimentation

Généralement, les détecteurs de gaz de ville sont branchés directement sur le secteur. Cela les rend ainsi inutilisables en cas de panne d’électricité. Heureusement, certains modèles disposent d’une batterie. Auquel cas, il est fortement recommandé d’opter pour un modèle avec une bonne autonomie.

Fixe ou portable ?

Les détecteurs de gaz toxiques ou de gaz inflammables se présentent habituellement sur deux formats, à savoir le fixe et le portable. Un détecteur fixe, comme son nom l’indique, reste figé à un lieu précis de la pièce, tandis que le portable peut être déplacé de part et d’autre. En fonction du type de gaz que vous manipulez ou de sa source, vous devez choisir le format le plus adapté.

Comment installer un détecteur de gaz de ville ?

Comment détecter la présence de monoxyde de carbone ?

L’installation correcte du détecteur de gaz de ville est cruciale pour son fonctionnement et sa rapidité de fonctionnement. En effet, pour cette installation, il suffit de fixer le détecteur au mur en suivant le mode d’emploi mis à votre disposition et de le brancher ensuite. L’emplacement de votre capteur varie en fonction du gaz et doit être soigneusement évalué pour éviter les fausses alarmes. Voyons quelques conseils pour une installation optimale.

  • Détecter au préalable la zone d’installation de votre détecteur : installer votre détecteur à 1.5 mètre de votre source de combustion ;
  • S’il s’agit d’un gaz naturel (ex : le méthane), fixez votre détecteur en haut de la source de combustion, car ce type de gaz est plus léger. En ce qui concerne le butane et le propane, disposez votre détecteur en bas, car ces gaz sont plus lourds que l’air ambiant ;
  • Évitez d’installer le détecteur dans les endroits clos, une pièce humide, au-dessus de l’évier, près de la porte ou de la fenêtre ou près d’un extracteur d’air ;
  • Évitez de fixer votre détecteur à côté de certains liquides comme l’alcool, l’essence, les détergents, les parfums, les solvants, les diluants et autres ;

Que faire en cas d’alarme ?

Vous avez fait le bon choix en installant un détecteur de gaz et vous êtes prêt. Alors, que se passe-t-il lorsque cette alarme se déclenche réellement ? Comme pour toute autre urgence potentielle, il est conseillé d’avoir un plan en place en cas de fuite de gaz combustible. Notez ce que vous feriez, qui vous appelleriez et comment vous resteriez en sécurité dans cette situation. Assurez-vous que toute votre famille connaît le plan d’urgence et sait où le trouver.

Voici les choses à faire et à ne pas faire au cas où votre alarme de gaz naturel se déclencherait.

À ne pas faire si votre détecteur de gaz se déclenche :

  • Ne paniquez pas ! Ces détecteurs sont conçus pour se déclencher avant que des quantités dangereuses de gaz ne s’accumulent. Ils sont classés en fonction de ce qu’on appelle la « limite inférieure d’explosivité » (LIE). Cette phrase fait référence au pourcentage de gaz qui s’est accumulé dans votre maison. Le détecteur est censé se déclencher avant qu’il n’atteigne un pourcentage dangereux, donc s’il se déclenche, vous devriez toujours être en sécurité.
  • Ne touchez ni n’utilisez aucun équipement électrique, y compris les interrupteurs d’éclairage. Si nécessaire, vous devrez utiliser des lampes de poche à piles. Néanmoins, vous ne devez débrancher aucun appareil. Le gaz naturel est hautement inflammable et une simple étincelle peut déclencher un incendie.

À faire si votre détecteur de gaz se déclenche : 

  • Éteignez tous les appareils à gaz et éteignez tout feu susceptible de brûler dans votre maison : bougies, foyers, cigarettes, etc.
  • Ouvrez toutes vos fenêtres et portes pour laisser le gaz se disperser.
Retour haut de page