Capteur de la qualité de l'air mesurant les particules PM2,5, la température et l'humidité

Les 5 meilleurs capteurs de qualité de l’air en 2022

Nous vivons dans un monde où la pollution de l’air est en pleine augmentation. Cependant, avant de vous mettre en quête d’une solution adaptée pour filtrer l’air de votre maison, vous devez au préalable savoir à quel point l’air intérieur est pollué. À cet effet, vous pouvez opter pour un capteur de qualité de l’air. Grâce à lui, vous connaîtrez en permanence votre indice de la qualité de l’air intérieur (QAI). Vous pourrez ainsi agir (aérer ou purifier l’atmosphère) dès que la QAI se dégrade.

Notre sélection pour l’année 2022

Il existe de nombreux capteurs de qualité de l’air sur le marché. Afin de faciliter votre choix, vous avons limité notre sélection à 5 produits qui sont, selon nous, les meilleurs pour monitorer la pollution de l’air en 2022.

1. Capteur qualité de l’air Airthings View Plus

Le + performant

Le Airthings View Plus est le capteur possédant l’une des technologies les plus avancées en matière de la qualité de l’air. Selon l’OMS, 9 personnes sur 10 dans le monde respirent un air insalubre. Avec View Plus, vous maintenez votre famille à l’abri des polluants atmosphériques. Que ce soit le dioxyde de carbone, l’humidité, le radon ou les particules, cet appareil est le compagnon idéal pour agir sur la qualité de l’air que vous inhalez en intérieur.

Alimenté par piles (ou via USB), ce capteur dispose d’une connexion Wifi et Bluetooth ainsi que d’un écran personnalisable. Simple et intuitif, grâce à lui, vous aurez accès à des données et des rapports complets sur l’air que vous et votre famille respirez chaque jour chez vous.

2. Capteur qualité de l’air Netatmo

Notre coup de 

Le Netatmo est un appareil doté d’un capteur infrarouge NDIR. Pratique et intelligent, ce capteur de la qualité de l’air vous indique quel paramètre ajuster pour créer un environnement sain pour vous, votre bébé ou une personne asthmatique. Très précis, le Netatmo est capable de détecter le dioxyde de carbone sur une plage de mesure allant de 0 à 5 000 ppm, ainsi que le taux d’humidité relative, la température, la pureté de l’air intérieur/extérieur et le niveau sonore de votre maison.

Homologué CE, ce produit fonctionne sur secteur et ne dispose pas d’affichage LCD, toutefois, vous pouvez consulter les données et contrôler l’atmosphère intérieure de votre résidence en vous connectant à votre Smartphone, où que vous soyez. Simple et élégant, vous pouvez également tapoter le haut du capteur pour qu’il s’illumine et vous informe sur la qualité de votre air intérieur.

3. Capteur qualité de l’air Qingping

Le meilleur rapport qualité/prix

Le moniteur Qingping vous propose d’afficher une image complète de la qualité de l’air intérieur de votre maison. Capable de fournir des informations en temps réel sur la météorologie et l’indice UV, ce produit à la finition soignée en aluminium dispose des capteurs de haut niveau de SenseAir et Sensirion. Couplées à son algorithme de compensation, les données mesurées sont ainsi particulièrement précises et fiables.

Doté d’un écran tactile à haute résolution, le Qingping bénéficie également d’une application mobile vous permettant de consulter la qualité de l’air de votre foyer depuis n’importe où. On apprécie notamment son design innovant et la structure de ses aérations bien en contact avec l’air ambiant, ce qui lui assure une mesure améliorée des polluants présents dans votre environnement.

4. Capteur qualité de l’air Eve Room

Lauréat de plusieurs prix, ce capteur de la qualité de l’air intérieur doté de la technologie Apple HomeKit mesure la température, le taux d’humidité et la présence de Composés Organiques Volatils (COV) dans votre maison. À partir des indices de concentration en COV nocifs relevés dans l’air ambiant, vous serez à même d’observer à quels moments la qualité de l’air intérieur baisse. Vous pouvez ainsi aérer au bon moment et adopter des habitudes plus saines en suivant l’historique dans son application mobile.

Rechargeable via USB, le Eve Room et son écran à encre numérique de haute vous permettra de surveiller en un coup d’œil la qualité de votre air ambiant. Simple et intuitif, la qualité de l’air est évaluée sur une échelle d’une à cinq étoiles. si celle-ci baisse, vous n’aurez plus qu’à ventiler la pièce quelques minutes afin de renouveler l’atmosphère, chasser les COV et avoir l’esprit tranquille à nouveau.

5. Capteur qualité de l’air Temtop M10

Simple et efficace, le Temtop M10 se démarque de la concurrence par son design épuré et la précision de ses relevés. Bien qu’il n’indique pas la température ou le taux d’humidité, ce capteur de la qualité de l’air est capable de mesurer la concentration en formaldéhyde présente dans l’air ambiant.

Dotée d’un capteur de particules laser de 3e génération, la fiabilité des mesures prélevées par le Temtop M10 permet à cet instrument de détecter un large éventail de polluants organiques volatils. En outre, son algorithme de mesures des particules fines (ppm) et son aptitude à détecter l’accumulation en dioxyde de carbone dans l’air environnant font que le Temptop est un produit complet et intéressant à posséder pour lutter contre la pollution de l’air domestique.

Comment fonctionne un moniteur de qualité de l’air ?

Le moniteur ou le capteur de qualité de l’air est un appareil qui évalue la qualité de l’air intérieur en décelant la présence de gaz et de particules (particules solides et liquides microscopiques) potentiellement dangereuses. Il est équipé de plusieurs capteurs conçus pour repérer divers types de polluants.

Un capteur électrochimique identifie les niveaux d’oxygène et la présence d’émanation toxique grâce à une électrode qui mesure sa concentration. Les détecteurs de particules distinguent la poussière, le pollen et les moisissures au moyen d’un laser placé à l’intérieur du capteur.

Sur la base de la force et de la portée du faisceau, le capteur peut déterminer l’accumulation de particules dans la maison. Le moniteur affiche les conditions d’air actuelles dans l’espace intérieur. Certains ont des systèmes de code couleur ou numérotés pour indiquer les niveaux de danger.

Comment choisir son capteur de qualité de l’air ?

Pour détecter ou mesurer la qualité de l’air chez vous, vous aurez l’embarras du choix. Afin de vous aider, nous vous proposons dans notre guide quelques critères à prendre en compte dans le but de dénicher le meilleur moniteur de qualité de l’air.

Les capacités de mesure

Un bon capteur de qualité de l’air doit être en mesure de vous fournir des informations sur les différents degrés de pollution dans l’air de votre maison. Il doit donc pouvoir prendre en compte plusieurs paramètres. Pour ce premier critère, assurez-vous que votre moniteur puisse mesurer la pureté de l’air, la température, l’humidité ainsi que l’ensemble des polluants comme le CO2, les particules fines (ppm), les composés organiques volatils (COV) et autres.

Moniteur de la qualité de l'air mesurant les particules PM2,5 dans un café

L’affichage

En plus de prendre en compte la qualité de l’air environnante, le moniteur doit également offrir un format adapté pour la lecture des informations à l’écran. Les données doivent être bien visibles, quel que soit l’angle de vue. De plus, vous devez vérifier si les divers modes d’affichage sont assez intuitifs et faciles à comprendre.

Un appareil connecté

La facilité d’accès en temps réel des informations de votre capteur représente aussi l’un des critères de choix. Il existe de nombreux appareils qui peuvent être connectés à votre smartphone. Depuis celui-ci, vous devez pouvoir visualiser les données et suivre les éventuels changements au niveau de la qualité de l’air intérieur.

Les données en temps réel

La rapidité de réponse de votre moniteur est aussi un critère essentiel. Si des changements au niveau de la qualité de l’air sont observés, vous devez pouvoir être informé aussitôt. Vous devez donc tenir compte du temps de réponse.

Au-delà de ces quelques critères, il est important de tenir compte également de l’ergonomie, de la fiabilité des données, du design, de la facilité d’installation ainsi que du prix pour effectuer votre choix.

Que peut mesurer un capteur de qualité de l’air ?

Groupe QUALITEL | La qualité de l’air intérieur dans mon logement

Les moniteurs de qualité de l’air sont équipés de plusieurs capteurs conçus pour détecter différents types de polluants.

Les particules fines (PM2,5)

L’acronyme PM2,5 (Particulate Matter) désigne l’ensemble des particules aérodynamiques dont le diamètre ne dépasse pas 2.5 micromètres. Présentes dans l’atmosphère, ces particules fines provoquent des inflammations et des dysfonctionnements au niveau de l’appareil respiratoire. Grâce à un capteur de surveillance de la qualité de l’air, il est possible de détecter des molécules invisibles à l’œil nu et ainsi de trouver les solutions adaptées pour purifier l’air.

Le dioxyde de carbone (CO2)

Incolore et inodore, le CO2 est un gaz bien connu de tous, notamment dans le cadre du réchauffement climatique. Inhalé à certaines proportions, ce gaz peut engendrer l’asphyxie. En déréglant le système nerveux, il peut accélérer la respiration, augmenter le rythme cardiaque, provoquer des nausées ou vous rendre inconscient. Le taux normal admissible dans un lieu fermé est de 800 à 1000 ppm (partie par million), si vous souhaitez limiter la transmission des coronavirus. Pour déterminer si cette mesure est respectée, vous devez opter pour un moniteur de qualité d’air.

Impact de la pollution de l'air sur les poumons

Les aldéhydes (HCHO)

Les aldéhydes contenus dans l’air occupent une place importante dans les composants organiques volatiles (COV). Dégagés par les matériaux et produits de construction comme les colles ou les vernis, les aldéhydes sont des facteurs de déclenchement de l’asthme et des effets neuropsychiques sans oublier qu’ils pourraient développer le cancer au niveau nasal. Un bon capteur peut vous aider à déterminer la concentration de ces aldéhydes.

Les composés organiques volatils totaux (TVOC)

Les composés organiques volatils totaux (TVOC) peuvent conduire à l’irritation de la muqueuse nasale et des yeux ainsi qu’à des troubles respiratoires lorsqu’ils dépassent un certain seuil. Certains moniteurs disposent d’un capteur TVOC qui permet de déterminer les niveaux critiques à ne pas franchir dans l’air intérieur.

La qualité de l’air intérieur (QAI)

Un capteur de la qualité de l’air permet de déterminer le niveau de pollution de l’air que vous inhalez à l’intérieur. Cela vous permettra d’installer un type de ventilation adéquat ou d’utiliser d’autres produits de purification de l’air.

La température et l’humidité

La température et l’humidité sont deux facteurs liés qui agissent sur l’effet des divers polluants précités. Si une forte humidité favorise le développement des moisissures, des acariens ou d’autres bactéries, une importante chaleur entraînera la sécheresse de la peau, l’irritation des yeux, l’affaiblissement du système respiratoire, etc. À l’aide d’un capteur de qualité de l’air, vous pourrez toujours avoir un regard sur la variation de ces facteurs.