Poêle à bois allumé dans un salon moderne à côté de son abri à bûches

Les 5 meilleurs poêles à bois en 2022

Performant, économique et esthétique, le poêle à bois comprend de nombreux avantages par rapport aux autres systèmes de chauffage. Il s’avère particulièrement intéressant pour les foyers à la recherche d’un confort thermique convivial et peu énergivore. Et bien qu’un poêle à gaz ou une fournaise peut vivifier le corps, un feu de bois, avec ses craquements et ses crépitements dans un poêle adapté, réchauffe l’esprit !

Notre sélection pour l’année 2022

Il existe un grand nombre de poêles à bois sur le marché. Afin de faciliter votre choix, vous avons limité notre sélection à 5 produits qui sont, selon nous, les meilleurs pour réchauffer votre maison en 2022.

1. Poêle à bois Godin 388117

Le + performant

Voulez-vous garder votre maison au chaud cet hiver sans sacrifier le style? Le Godin 388117 est la solution idéale ! Ce poêle à bois a un design contemporain et compact, il s’intégrera donc parfaitement dans votre salon. Il dispose d’une régulation manuelle et peut contenir des bûches jusqu’à 50 cm de long. Avec une puissance de 6,5 kW, ce poêle à bois est parfait pour toute maison.

Fabriqué à 100 % en fonte pour la durabilité, ce produit au design propre gardera votre logement exempte de fumée et de poussière. Avec un taux d’efficacité de 78,2 %, vous êtes sûr de maintenir votre foyer au chaud tout au long de l’hiver.

2. Poêle à bois Gomont 14 kW

Notre coup de 

Le poêle à bois Gomont 14 kW est parfait pour chauffer de grandes pièces. Avec un corps composé à 100 % en fonte, le Gomont émet une chaleur rayonnante importante capable de réchauffer rapidement votre foyer. Il dispose également d’une valeur d’émissions en co2 très faible et d’un taux d’efficacité de 75 %, ce qui en fait un poêle 5 étoiles « Flamme Verte » conforme aux normes BImSchV niveau II.

Capable d’accueillir des bûches jusqu’à 45 cm de large, on apprécie la possibilité de réguler la température du poêle grâce à sa fonction air primaire/air secondaire.

3. Poêle à bois Prity 10 kW K2CP

Le meilleur rapport qualité/prix

Vous recherchez le meilleur équilibre entre la qualité et le prix ? Alors le Prity 10 kW K2CP est fait pour vous ! De par sa conception, ce poêle à bois est construit pour durer et sa chambre de combustion à double paroi (fonte et brique) assure un chauffage efficace et uniforme. Multicombustible, le poêle Prity peut brûler du bois provenant de sources pérennes, ce qui en fait un excellent choix pour ceux qui veulent réduire leur empreinte carbone.

Design et moderne, ce produit permet l’utilisation de bûches d’une longueur de 40 cm. Conçu avec un verre en céramique de fabrication japonaise, votre plaisir de profiter de la chaleur et du feu n’en sera que décuplé.

4. Poêle à bois Prity 10 kW avec four de cuisson

Voulez-vous ajouter une touche de chaleur et de confort à votre maison ? Prity a la solution parfaite avec son poêle à bois 10 kW avec four intégré et plaque de cuisson. Conçu pour les environnements résidentiels et commerciaux, ce produit est équipé d’une grille en fonte, de portes de ravitaillement, d’un tiroir à cendres et d’une soupape avec revêtement en briques pour réguler le tirage de cheminée.

Avec un rendement de 77,1 % et capable d’accueillir des bûches de 30 cm, ce poêle est idéal si vous souhaitez réchauffer votre foyer et vous mitonner de bons plats par la même occasion.

5. Poêle à bois Prity FG W18R avec four de cuisson

Avez-vous besoin d’un poêle à bois puissant et efficace avec un four intégré ? Ne cherchez pas plus loin que le Prity FG W18R. Avec une puissance de chauffage nominale de 5 kW et une puissance nominale de chauffage de l’eau de 18 kW, ce poêle est sûr de vous garder au chaud tout l’hiver.

Il dispose d’une sortie de fumée montée sur le dessus et d’un clapet manuel, ainsi que de panneaux latéraux et de pieds colorés. Il répond également à toutes les normes de sécurité européennes. Pratique avec son tiroir pour récupérer les cendres, vous n’aurez qu’à glisser vos bûches d’une longueur maximum de 35 cm pour profiter de sa chaleur rayonnante.

Quels sont les avantages d’un poêle à bois ?

Très en vogue aujourd’hui, le poêle à bois présente de nombreux atouts qui sont liés à son efficacité et à son mode de fonctionnement. Véritable argument pour votre confort intérieur, ces appareils allient esthétisme et performance tout en restant économiques à l’usage.

Un chauffage performant et économique

Comparativement aux cheminées et à d’autres systèmes de chauffages, les poêles à bois sont très efficaces pour chauffer une pièce. En effet, ces poêles atteignent généralement des rendements de 50 à 85 %. Un poêle à bois peut chauffer une seule pièce ou toute une maison, selon la taille que vous choisissez et l’endroit où vous le placez. Il a de même l’avantage supplémentaire de pouvoir chauffer votre foyer même en cas de panne de courant.

Le bois est une source de combustible peu coûteuse. Il revient moins cher que le gaz ou l’électricité. En optant pour l’utilisation efficace d’un poêle à bois dans votre résidence, vous pouvez économiser les frais de factures dues à l’électricité et au gaz, tout en améliorant le bien-être de vos résidents.

Un chauffage esthétique

Poêle à bois en fonte allumé dans un salon moderne et lumineux

En plus d’être efficaces et économiques, les poêles à bois jouent également un rôle esthétique. Bien sûr, les poêles à bois modernes sont disponibles dans de nombreuses finitions, tailles et design différents, ce qui permet de trouver sans effort celui qui conviendra parfaitement au style et à la décoration de votre maison.

Par ailleurs, l’utilisation de ce type de chauffage présente de multiples autres avantages comme le faible taux de pollution (écologique), sa durabilité ou la flexibilité qu’il offre.

Quels sont les différents types de poêles à bois ?

Les poêles à bois sont des appareils installés dans les maisons afin de maximiser la production de chaleur et l’efficacité de la combustion du bois de chauffage. Il existe aujourd’hui plusieurs types de poêles à bois certains plus performants, d’autres plus esthétiques.

Le poêle à bûches

Servant de chauffage d’appoint, le poêle à bûches avec son rendement de 50 % est utilisé comme complément de chauffage au système central. Pour vos besoins de chauffage rapides et d’économie d’énergie, ce type de poêle est fortement recommandé. Par ailleurs, il apporte un aspect esthétique à votre habitation grâce à la combustion des bûches et à son intégration facile.

Le poêle à granulés

Contrairement aux autres poêles, le poêle à granulés n’utilise pas de bûches, mais plutôt des granulés pour la combustion. Cela lui permet de disposer d’un taux de pollution quasi nul, mais aussi de fournir un rendement de 80 %. Pouvant être employé comme chauffage principal, ce poêle bénéficie d’une autonomie de 1 à 5 jours.

Le poêle hybride

Si vous désirez installer un mode de chauffage qui combine à la fois performances énergétiques et respect de l’environnement, optez pour un poêle hybride ou poêle mixte. Il utilise aussi bien des bûches et des granulés pour la combustion, mais incorpore en outre des technologies de combustion comme la simple et la double combustion, la turbocombustion et la postcombustion.

Le poêle à combustion améliorée

Femme qui se détend près du feu d'un poêle à combustion améliorée

Encore appelé poêle turbo, le poêle à combustion améliorée a l’avantage d’être très économique et peut se substituer à votre système de chauffage central. En effet, ce type de poêle offre d’optimiser la combustion et le rendement jusqu’à 70 %. Il est en réalité équipé d’une seconde entrée d’air orienté directement vers le cœur du foyer en acier permettant ainsi de réguler la combustion à votre guise.

Le poêle à bois double combustion

En général, la combustion du bois offre un rendement en énergie assez faible de 30 % maximum avec le rejet de gaz résiduels. Pour augmenter le rendement, vous pouvez opter pour le poêle à bois à double combustion qui capture les gaz et les brûle à nouveau d’où le phénomène de double combustion. Il permet donc de disposer d’un rendement de plus de 80 % tout en protégeant l’environnement.

Le poêle de masse

Si vous recherchez un poêle à bois qui fonctionne grâce aux énergies renouvelables comme le bois et qui consomme moins d’énergie, le poêle de masse est celui qu’il vous faut. Appelé aussi poêle d’accumulation, ce type de poêle a la particularité de stocker de la chaleur à l’aide de ses matériaux (faïence, roches volcaniques, etc.) et de les restituer progressivement dans la pièce où il se trouve. Il permet d’obtenir un rendement de 85 %.

Le poêle encastrable

Comme l’indique son nom, ce type de poêle peut être encastré dans un mur. Il permet de gagner de l’espace et offre un rendu plus contemporain et design à votre pièce. Toutefois, ce poêle n’est pas là uniquement pour décorer. Il combine également les performances énergétiques d’un poêle à granulés.

Comment choisir son poêle à bois ?

Avant de procéder à l’achat de votre poêle à bois qu’il soit granulé ou à bûches, vous devez prendre en compte plusieurs critères.

La puissance et la surface de chauffe

Le premier critère à considérer pour votre poêle à bois est la puissance et la surface qu’elle peut couvrir. En général, cette puissance oscille entre 3 et 20 kW. Mais avant d’atteindre une bonne performance identique à ces valeurs, il est essentiel que le poêle soit dans les bonnes conditions.

Pour cela, vous devez déterminer si votre poêle est dédié à un usage d’appoint ou pour alimenter un volume d’air important. En réalité, seuls les poêles de masse avec une puissance d’environ 20 kW sont en mesure de chauffer une habitation entière disposant d’un étage.

Mr.Bricolage | Comment choisir un poêle à bois ?

La taille du foyer

Le foyer de votre poêle est la partie qui recevra les différentes bûches. La taille de ce foyer aura naturellement un impact sur la longueur du bois qui sera utilisé. Notez quand même que plus le bois est coupé court, plus il est vendu cher. Si vous désirez réaliser des économies d’énergie, vous devez donc prendre en compte ce critère. Par ailleurs, si la puissance, l’efficacité ainsi que le volume du foyer de votre poêle à bois sont déterminantes pour effectuer le meilleur choix, le matériau ne doit pas être négliger non plus. 

L’habillage du poêle

Les fabricants utilisent généralement de la fonte, de l’acier ou de la stéatite pour l’habillage de leurs poêles à bois :

  • La fonte : Avec la fonte, vous avez beaucoup plus d’options et de styles, car la fonte est un alliage de fer et de carbone coulé dans des moules. Ce matériau est lourd et efficace pour retenir et diffuser de la chaleur. Facile à nettoyer, la fonte ne permet pas de monter rapidement la température.
  • L’acier : Ces poêles sont constitués de plaques d’acier plié, ce qui leur donne un aspect très simple et épuré. Ils sont très appréciés, car ils ne coûtent pas cher et ont l’avantage de faire monter au plus vite la température.
  • Stéatite : Les poêles en stéatite sont composés principalement de la pierre appelée stéatite. Ce type de poêle retient très bien la chaleur, car la stéatite est très dense. Certains les considèrent comme les meilleurs poêles, car ils continuent à fournir de la chaleur longtemps après l’extinction du feu.

Le corps de chauffe

Le corps de chauffe est un élément important pour votre poêle en bois. En effet, c’est dans ce caisson que se fera la combustion de vos bûches ou granulés dont la température peut avoisiner les 1 000 °C. Il peut être en fonte ce qui lui permet de mieux stocker la chaleur ou en acier pour faire rapidement monter la température.

Comment installer un poêle à bois ?

Aujourd’hui, de nombreuses personnes optent pour la pose d’un poêle à bois. Et même s’il existe de nombreux modèles qui offrent une facilité d’installation, la mise en place d’un tel équipement chez soi n’est pas aussi simple. En réalité, il existe des règles qui régissent l’installation de ce système de chauffage.

Une réglementation stricte

Poêle à bois en attente de son installation dans un intérieur moderne blanc

Depuis 2006, toutes les maisons en France ont l’obligation de disposer d’un conduit d’extraction des fumées. La mise en place d’une telle règle entre dans le cadre de la politique énergétique des logements individuels. Pour cela, vous pouvez opter pour trois types de conduits à savoir :

  • La sortie en toiture qui doit dépasser d’au moins 40 cm le faîtage du logement selon la norme NF DTU 24.1 ;
  • La sortie en façade pour vos poêles en bois ;
  • La sortie en ventouse en toiture et en façade.

En plus de la mise en place de ces conduits d’extraction, vous ne devez pas oublier la réglementation en vigueur pour tout ce qui concerne les travaux de fumisterie. Cette réglementation NF DTU 24.1 régit la mise en place des conduits de cheminée individuels et collectifs et des tubages et concerne les poêles à bois, les poêles à granulés, les cheminées et autres.

Faire appel à un professionnel

En passant en revue toutes les normes à respecter pour l’installation de la poêle à bois ainsi que les critères à prendre en compte, il va sans dire que le recours à un professionnel semble plus judicieux.

Et pour cause, un professionnel connaît déjà les règles et les normes à respecter. De plus, il pourra vous guider dans le choix du meilleur poêle à bois selon votre habitation et vos besoins. Autre point important, un professionnel vous fera gagner du temps et sera plus efficace lors de l’installation.

Si vous souhaitez faire appel à un professionnel local et obtenir un devis gratuit, vous pouvez faire une demande avec le formulaire ci-dessous. L’avatange ? Cela ne vous engage à rien et vous aurez ainsi toutes les réponses à vos questions (financement, coût, travaux, entretien, etc.).

Comment entretenir son poêle à bois ?

Garder propre son poêle à bois le rendra plus efficace et  augmentera sa durée de vie, vous permettant d’économiser de l’argent à long terme. Pour y arriver, voici ce qu’il faut faire. 

  • Pensez à établir un programme de nettoyage régulier de votre poêle à bois. Soit tous les 15 jours ou une fois par mois ;
  • Optez pour le bois sec dans votre poêle. Évitez d’utiliser du bois peint ou verni, car il a souvent été traité avec des produits chimiques, et ne soyez pas tenté de jeter ce paquet de chips vide dans le poêle ;
  • Prévoyez certains équipements essentiels avant la séance de nettoyage dont du papier journal (pour couvrir votre sol), des gants, une petite brosse, une petite pelle à cendres, un seau, etc.
  • Procédez au nettoyage de l’intérieur de votre poêle. Assurez-vous toujours d’attendre que le feu à l’intérieur du poêle refroidisse avant de vider les cendres et portez des gants de protection ;
  • Nettoyer la vitre de votre poêle ;
  • N’oubliez pas l’extérieur de votre poêle. Il s’agit la plupart du temps d’un travail assez simple, et peut-être facilement géré avec un aspirateur domestique standard et en utilisant n’importe quelle brosse douce pour éliminer les traces de poussière ou de cendres ;
  • Nettoyez le conduit de votre poêle ou la cheminée. C’est sans doute la tâche la plus délicate, mais une tâche importante, car une accumulation de cendres dans la cheminée peut empêcher la fumée d’être expulsée correctement.