Homme observe des traces de moisissures recouvrant un mur blanc

Comment utiliser un absorbeur d’humidité ?

Les absorbeurs d’humidité sont des dispositifs conçus pour piéger l’excès d’humidité, prévenir la croissance des moisissures, empêcher les odeurs de renfermé et limiter la prolifération des acariens. Respirer ces polluants peut causer des problèmes de santé tandis que l’humidité endommagera vos fenêtres, murs, plafonds, etc. Utiliser un absorbeur d’humidité est une solution alternative si vous souhaitez pallier les soucis d’humidité, sans forcément investir dans un déshumidificateur électrique.

Qu’est-ce qu’un absorbeur d’humidité ?

Le principe d’un absorbeur d’humidité réside dans les cristaux chimiques qu’il contient qui, lorsqu’ils sont exposés à l’air, absorbent l’humidité et se dissolvent. Ils se présentent souvent sous la forme de petits bacs en plastique à deux niveaux. La partie supérieure comporte les cristaux tandis que la couche inférieure recueille le liquide s’écoulant par le haut. Il existe des bacs qui fonctionnent avec des galets de sels minéraux, des pastilles ou des tablettes. Ces produits fonctionnent sur le même principe que les sachets composés de chlorure de calcium : ils fondent au contact de l’air humide afin que vous puissiez récupérer l’eau et la jeter dans vos toilettes.

Pratique et économe, un absorbeur d’humidité marche sans piles ni électricité et s’avère être un bon palliatif en cas de problèmes de moiteurs occasionnelles liées à la pluie ou au mauvais temps. Pour un usage prolongé dans le temps, vous devrez acheter une nouvelle recharge tous les mois environ ou envisager l’acquisition d’un déshumidificateur ou d’une VMC selon la configuration de votre logement.

Où utiliser un absorbeur d’humidité ?

Les pièces mal ventilées comme votre salle de bain ont tendance à accumuler un surplus d’humidité : l’air peut y devenir lourd d’humidité et s’accumuler sur les surfaces après vos douches ou bains. Un absorbeur d’humidité y sera particulièrement adapté. On peut toutefois retrouver ce dispositif dans toutes les pièces de la maison (chambre, garage, sous-sol), mais également dans une caravane, un bateau ou un mobile home.

Si vos fenêtres sont régulièrement couvertes de condensation, placez votre absorbeur d’humidité à proximité de celles-ci. Vérifiez néanmoins la notice d’utilisation : il est possible que le fabricant vous recommande de placer l’absorbeur d’humidité à au moins 10 cm du mur afin de favoriser une circulation de l’air suffisante. Dans tous les cas, ne rangez jamais votre absorbeur d’humidité à côté d’une source de chaleur.


Les 7 meilleurs déshumidificateurs d’air en 2022

Vous souhaitez respirer un air de qualité, mais vous ne savez pas quel déshumidificateur choisir ?

Découvrez notre sélection

Faut-il prendre des précautions particulières ?

L’installation d’un absorbeur d’humidité est relativement simple : placez-le dans un endroit hors de la portée des enfants et des animaux et si possible dans un coin, afin de ne pas gêner le passage et sur une surface plane facile à nettoyer (métal, tissus et tapis sont à éviter). L’emplacement est important, car ce dispositif ne doit pas être renversé par terre ou consommer par votre enfant ou votre animale de compagnie : le chlorure de calcium contenu dans les cristaux est un produit chimique, dangereux pour la santé.

Les absorbeurs d’humidité sont-ils efficaces ?

Ces appareils sont utiles pour résoudre les petits problèmes d’humidité et retrouver un degré hygrométrique normal, mais il ne s’agit pas d’une solution pérenne. Ils sont par contre très pratiques lorsque vous faites sécher votre linge en hiver ou pour assurer un air sain dépourvu de toute hygrométricité dans une pièce comme la buanderie ou le cellier. Plus la surface du lieu à déshumidifier sera modeste (comme un placard, une salle de bain, une cave, une penderie, une armoire, une buanderie), plus la capacité d’absorption du bac de ce produit sera adaptée à votre problème d’humidité.

Tuto Bricolage | Présentation de l’AÉRO 360 de Rubson
Retour haut de page