Escalier menant au sous-sol

Les 3 meilleurs déshumidificateurs pour cave en 2022

Conçue à l’origine pour être un lieu de stockage et non un espace de vie, la cave est une pièce à part dans votre maison. Bien souvent, elle présente un système de ventilation insuffisant et un débit d’air faible, ce qui en fait un espace propice à l’accumulation d’humidité et au développement de moisissures. C’est pourquoi il est parfois nécessaire d’avoir recours à un déshumidificateur pour y retrouver une atmosphère saine, exempte d’humidité.

Notre sélection pour l’année 2022

Il existe un grand nombre de déshumidificateurs sur le marché. Afin de faciliter votre choix, vous avons limité notre sélection à 3 produits qui sont selon nous, les meilleurs pour votre cave en 2022.

1. Déshumidificateur Comfee

Le + performant

Doté d’un réservoir amovible de 3 000 ml et capable de déshumidifier une pièce de 20 à 40 m², ce déshumidificateur électrique est en capacité d’absorber jusqu’à 20 L d’humidité par jour. Peu énergivore et contrôlable à distance, le Comfee vous offre la possibilité de choisir sa vitesse d’extraction et le taux d’humidité ambiant souhaité. Intelligent, cet appareil sait s’adapter automatiquement aux conditions climatiques intérieures.

Très pratique, cette unité de déshumidification vous propose le choix entre une vidange manuelle du réservoir de récupération ou une évacuation en continu, une fois le matériel raccordé à votre drain de plancher. Non fourni avec l’équipement, le tuyau de drainage nécessaire à sa connexion se trouve toutefois assez facilement sur le net ou dans votre magasin de bricolage. Enfin, on apprécie la présence de roues et le faible niveau sonore de ce produit (environ 45 dB) qui en font un produit fonctionnel et bien conçu.

2. Déshumidificateur Suntec

Notre coup de

Doté d’un réservoir amovible de 4 000 ml et capable de déshumidifier une surface de 100 m², ce déshumidificateur électrique est en capacité d’absorber jusqu’à 30 L d’humidité par jour. Économe et soucieux de l’environnement, le Suntec s’active uniquement lorsque le taux d’humidité relative dépasse un certain seuil et utilise le R290 pour son compresseur : du gaz naturel efficace sur le plan énergétique.

En plus de sa puissance, on apprécie le côté moderne de l’appareil. En effet, celui-ci peut être relié par Wifi à votre téléphone, vous permettant ainsi de régler à distance : sa vitesse d’extraction, le taux d’humidité souhaitée ou de définir une minuterie. On aime également la présence d’une fonction dégivrage très pratique si vous désirez recourir à l’appareil dans un milieu froid.

Muni de roulettes et livré avec un tuyau de drainage reliable à votre drain de plancher, le déshumidificateur Suntec est un véritable coup de cœur pour nous : il cumule à la fois la puissance, le design et les options utiles, tout en étant soucieux de l’environnement.

3. Déshumidificateur Pro Breeze

Le meilleur rapport qualité/prix

Doté d’un réservoir amovible de 1 800 ml et capable de déshumidifier une pièce de 20 m², ce déshumidificateur électrique est en capacité d’absorber jusqu’à 12 L d’eau par jour. Économe, le Pro Breeze est muni d’un capteur d’humidité lui permettant de s’arrêter de façon autonome dès que le taux d’humidité souhaité est atteint.

Efficace pour réguler l’humidité ambiante, cette unité de déshumidification propose également une fonction dégivrage très utile si l’appareil marche dans un environnement froid. Nous avons aussi apprécié le côté intuitif de l’affichage LED et de son panneau tactile (lequel peut être verrouillé grâce à une sécurité enfant).

Pratique et puissant, le Pro Breeze est livré avec un tuyau de drainage si vous voulez le raccorder à un drain de plancher pour une vidange en continu. On note également la présence de roues facilitant le déplacement de l’appareil et de ses 10 kg, que ce soit dans votre cave, votre garage ou votre salle de bain.

Quel est le taux d’humidité idéal dans une cave ?

Produits ménagés et cartons stockés dans une cave saine

Que votre sous-sol soit aménagé ou non, l’existence d’humidité peut favoriser la croissance de moisissures et d’autres bactéries. Pour conserver une cave saine, il est conseillé de vérifier régulièrement son degré d’hygrométrie afin de le maintenir à un niveau acceptable. Dans l’absolu, celui-ci se situe entre 30 et 50 %. Il peut cependant varier en fonction du climat et de la saison :

  • Pendant l’été, l’air extérieur étant plus chaud et humide, il est possible que celui-ci vienne se frayer un chemin jusqu’à votre sous-sol. Au contact de l’air plus froid, le taux d’humidité relative peut ainsi monter à 60 %. Or, au-delà de 50 %, vous devez envisager une solution pour assécher l’air de votre cave afin d’empêcher la croissance et la propagation des moisissures à sa surface.
  • Pendant l’hiver, l’air froid a tendance à faire chuter l’humidité de votre cave. À son contact, l’humidité de votre cave peut descendre sous les 40 %. Ce degré d’hygrométrie relativement bas n’est cependant pas du tout gênant si vous ne restez pas de façon prolongée dans votre sous-sol.

Vos problèmes d’humidité ne se limitent pas qu’à la cave ?

>> Découvrez notre guide complet des meilleurs déshumidificateurs

Comment savoir si ma cave est saine ?

La stagnation d’un air chargé d’humidité et le stockage de produits chimiques (peintures, produits de nettoyage) sont les principaux facteurs liés à une qualité de l’atmosphère médiocre dans votre cave. Il existe cependant d’autres éléments pouvant contribuer à dégrader sa qualité, à savoir : la présence de radon ou une mauvaise ventilation.

Le radon

Le radon est un gaz incolore et inodore. Environ 8 x plus lourds que l’air, ce corps gazeux issu du sol, pénètre souvent dans votre maison via votre sous-sol. Très dangereux, le radon est un gaz radioactif qui est fortement associé au cancer du poumon. Le seul moyen fiable permettant sa détection et d’avoir recours à un détecteur de radon.

Le développement des moisissures

Présentes en faible quantité, les micromycètes ne présentent aucun danger pour la santé. Cependant, en présence d’un milieu humide et chaud, elles ont une tendance naturelle à se développer et à se propager. Leur expansion est un réel problème pour votre santé et celle de votre maison. Heureusement, il est assez facile de les repérer, car elles trahissent leur existence par l’apparition de points noirs ou de taches sombres plus ou moins verdâtres.

Une vérification minutieuse de votre cave est conseillée pour détecter les zones sujettes à la croissance de champignons, à savoir : les tuyaux potentiellement fuyants ou moites, les murs situés à proximité de vos appareils électroménagers, les espaces peu visibles (derrière une plaque posée au mur par exemple), ou les endroits où sont entreposés vos aliments et boissons.

Capsule habitation #10 | Problème d’humidité au sous-sol : 3 symptômes faciles à identifier

Les produits chimiques

Que ce soit pour la peinture ou les produits de nettoyage, il est conseillé de stocker vos produits chimiques dans une pièce bien aérée ou équipée d’un système de ventilation. Mais pourquoi ? La raison est assez simple : les produits chimiques dégagent en permanence des composés organiques volatils (COV) relativement nocifs pour votre santé. Or, le seul moyen efficace pour supprimer ces COV dans l’air ambiant de votre cave consiste à entreposer vos produits chimiques ailleurs, de préférence dans un local bien ventilé ou régulièrement aéré.

Le système de ventilation

Si vous souhaitez conserver un air sain dans votre cave, le moyen le plus efficace consiste à procéder régulièrement au contrôle de votre système de ventilation. Celui-ci doit fonctionner en permanence et rester en bon état pour faciliter la circulation de l’air dans votre surface sujette à la déshumidification. Dans ce sens, il est conseillé de vérifier et de nettoyer périodiquement les grilles de votre système d’aération pour réguler efficacement le degré d’hygrométrie.

Comment déshumidifier une cave ?

Une cave humide peut être un véritable désastre pour votre sous-sol, surtout si celui-ci comprend un espace aménagé. Qu’il s’agisse de cloisons sèches ou de meubles, l’humidité peut causer des dégâts irréversibles à la qualité de votre intérieur. Heureusement, il existe de nombreuses solutions pour vous aider à réduire l’excès de moiteur dans votre cave.

Gros plan sur un drain de plancher installé sur un sol en béton

Vérifiez l’évacuation de votre sèche-linge

Votre sèche-linge émet de l’air humide dans votre sous-sol. Cet air chaud favorise la formation de moisissures et peut également provoquer des problèmes structurels. Pour éviter cela, assurez-vous que votre appareil est correctement ventilé avec l’extérieur.

Installez un déshumidificateur

Installez un déshumidificateur et reliez-le au drain de plancher par un tuyau d’arrosage. Cette installation est de loin la plus efficace pour assécher votre cave. La seule contrainte étant de vous assurer périodiquement que le tuyau de drain n’est pas bouché. En appliquant de l’eau chaude avec du détergent, vous pourrez supprimer la croissance des algues au niveau du drain et maintenir la capacité de déshumidification de votre produit.

Contrôlez la présence de fissures dans vos murs

L’humidité peut s’infiltrer dans votre cave en se frayant un passage au travers des fissures et trous présents dans les murs et fondations de votre maison. En s’accumulant, celle-ci provoque l’apparition de champignons et d’odeurs. Le comblement de ces fissures est la solution si vous souhaitez limiter les effluves et l’excès d’humidité dans votre sous-sol.

Scellez le béton de votre sous-sol

Les sols en béton non scellés sont poreux et absorbent l’humidité. Lorsque l’humidité ne sèche pas suffisamment, elle crée des moisissures. Pour pallier ce problème, vous pouvez sceller vos sols en béton et ainsi former une barrière efficace contre l’humidité, car sans cela, même les meilleurs déshumidificateurs n’auront jamais assez de puissance pour venir à bout de vos ennuis d’hygrométricité.

Gardez vos gouttières propres

Lorsqu’elles viennent boucher vos gouttières, les feuilles, les brindilles et autres débris sont susceptibles de provoquer une accumulation d’eau contre les fondations de votre maison. Un entretien régulier de vos gouttières, ainsi qu’une rallonge des tuyaux de descente pour éloigner l’eau de pluie des fondations est une solution efficace pour la déshumidification de votre sous-sol.

Contrôlez le ruissellement de l’eau de pluie

Si votre maison est située dans une pente, il est possible que l’eau s’accumule au niveau des fondations lorsqu’elle ruisselle. Afin d’éviter son accumulation, vous pouvez aménager la surface du terrain dans le but de détourner son cours. Si cela n’est pas réaliste, envisagez plutôt de couvrir l’extérieur du sous-sol de gravier et de pierres. En effet, la roche est particulièrement efficace pour lutter contre l’humidité, car elle l’absorbe facilement et sèche vite.

Installez une pompe de puisard (en zone inondable)

Si vous vivez près d’un fleuve ou d’une zone particulièrement humide, il est possible que votre sous-sol soit inondable. L’installation d’une pompe de puisard vous aidera à drainer au plus vite l’eau depuis votre sous-sol vers l’extérieur. Pensez à aménager également une batterie de secours en cas de panne d’électricité.

Retour haut de page