Jeune femme tentant de se rafraichir l'été avec un ventilateur de table

Combien consomme un ventilateur ?

Le ventilateur est un appareil qui peut être utilisé aux quatre coins de la maison et il est donc intéressant de se pencher sur sa consommation électrique. Dans cet article, vous découvrirez quelle est la consommation moyenne d’un ventilateur et comment optimiser son usage pour réduire son impact sur votre facture énergétique.

Les différents types de consommation d’un ventilateur

De nos jours, les ventilateurs sont largement utilisés pour maintenir les pièces froides et bien aérées, mais la quantité d’énergie qu’ils consomment est un facteur de plus en plus déterminant lors du choix de votre appareil. Il existe plusieurs types de ventilateurs et chacun a sa propre consommation d’énergie.

Les mini ventilateurs

Les mini ventilateurs sont généralement les moins gourmands en énergie. Ils sont conçus pour être transportables et peuvent être facilement déplacés pour rafraîchir une pièce. Ils peuvent fonctionner sur une prise standard ou sur une batterie rechargeable. La plupart consomment environ 2,5 watts d’énergie par heure.

En partant de ce constat et pour une utilisation mensuelle modérée, le ventilateur de bureau OCOOPA consomme environ (2,5 W/1000) x 6 heures x 30 jours = 0,45 kW par mois. Ramené au prix du kW aux tarifs réglementés d’EDF en 2022 pour les puissances de compteurs les plus courantes (6 kVA) en option base, cela nous donne un montant de 0,3 kW x 0,1740 € TTC = 0,08 € pour un mois.

Les ventilateurs de table

Les ventilateurs de table sont plus gros et plus performants que les mini ventilateurs. Ils sont conçus pour rester stationnaires et offrent une puissance élevée et une grande efficacité. Ces ventilateurs ont tendance à consommer entre 25 et 40 watts par heure, ce qui signifie qu’ils peuvent être chers à l’usage si vous les laissez tourner pendant des périodes prolongées.

Ainsi pour un usage modéré, cela nous donne pour le ventilateur de table Woozo, une consommation d’électricité moyenne mensuelle de (38 W/1000) x 6 heures x 30 jours = 6,84 kW soit 6,84 kW x 0,1740 € TTC = 1,19 € pour un mois.

Les ventilateurs sur pied

Les ventilateurs sur pied offrent encore plus de puissance et de polyvalence que les autres types de ventilateurs. Ces modèles sont conçus pour maintenir le flux d’air constant dans une pièce et peuvent facilement refroidir des surfaces importantes. Les meilleurs modèles sur pied peuvent consommer jusqu’à 80 watts par heure, mais la plupart des modèles courants consomment environ 50 watts par heure.

Ainsi pour une utilisation modérée, le ventilateur sur pied Rowenta consomme en moyenne par mois (70 W/1000) x 6 heures x 30 jours = 12,6 kW soit 12,6 kW x 0,1740 € TTC = 2,19 € pour un mois.

Il est donc essentiel de comprendre votre besoin et le type de consommation que chaque type de ventilateur offre avant de porter son dévolu sur un modèle en particulier. Les mini ventilateurs seront généralement les moins chers à l’usage, mais ils ne proposent pas une capacité de refroidissement semblable aux appareils plus conséquents.

Comment calculer la consommation d’un ventilateur ?

Comme vu dans nos exemples précédents, pour évaluer la consommation en électricité d’un ventilateur, il est nécessaire de connaître sa puissance en Watts, le coût du kW chez votre fournisseur d’énergie actuel et votre durée d’utilisation estimée. Une fois que ces informations sont connues, il est possible d’apprécier la consommation de votre appareil en recourant à une formule simple :

Consommation électrique du ventilateur = puissance (Watts)/1000 x durée d’utilisation en heures x coût du kWh

Par exemple, un ventilateur ayant une puissance de 70 Watts aura une consommation pour 6 heures d’utilisation par mois de : (70 W/1000) x 6 heures x 30 jours x 0,1740 € TTC = 2,19 € pour un mois.

Les solutions pour réduire la consommation d’un ventilateur

Leroy Merlin | 10 astuces pour réduire sa facture d’électricité | Parole d’Expert

Vous souhaitez profiter d’un air frais cet été ?

>> Découvrez notre guide complet des meilleurs ventilateurs

Les solutions pour réduire la consommation d’un ventilateur sont nombreuses et peuvent être mises en place pour contribuer à la protection de l’environnement :

  • Tout d’abord, il est recommandé de choisir un ventilateur qui est conforme aux normes énergétiques. Les appareils qui respectent ces normes sont généralement plus économes en énergie et consomment moins d’électricité. De plus, les appareils qui observent ces normes sont souvent dotés d’une technologie avancée permettant une meilleure gestion des économies d’énergie. Ainsi, vous pouvez être assuré que votre appareil consommera moins d’électricité et fonctionnera plus efficacement.
  • Il est aussi conseillé de ne pas surcharger le ventilateur en le mettant à un niveau de puissance trop élevé, dans la mesure où cela peut entraîner une consommation excessive d’énergie. Il est préférable de choisir un ventilateur multiple de vitesse, car ils permettent d’adapter leur puissance pour profiter d’une température ambiante agréable sans gaspiller en vain de l’énergie.
  • De même, il est important de veiller à ce que le ventilateur soit bien entretenu afin qu’il puisse fonctionner correctement et ne pas générer des pertes de puissance. Il est recommandé de nettoyer à intervalles réguliers l’intérieur du ventilateur pour éviter que la poussière ou les saletés n’obstruent les pales ou les grilles qui peuvent entraver le flux d’air et provoquer une surconsommation d’énergie.
  • Vous devriez également utiliser le ventilateur uniquement lorsque cela est nécessaire. Un emploi excessif ou non indispensable peut entraîner une augmentation significative des coûts d’électricité, ce qui peut avoir un impact négatif sur votre facture finale.

Trouver le bon compromis entre confort et économie d’argent sera donc crucial pour réduire au maximum la consommation électrique du ventilateur tout en maintenant un bon niveau de confort thermique dans chaque pièce.