Chaton roux endormie sur le dos les pattes en l'air

Comment retrouver le sommeil avec un hygromètre ?

L’humidité de la chambre peut être un facteur contributif si vous avez un sommeil de mauvaise qualité et que vous avez éliminé tous les autres facteurs évidents. En effet, l’humidité idéale pour dormir se situe entre 40 et 60 %.

Contrôlez l’humidité à l’aide d’un hygromètre

Pour mesurer l’humidité dans votre chambre, utilisez un hygromètre numérique. Un hygromètre peut vous indiquer rapidement la quantité exacte d’humidité présente dans l’air en calculant l’humidité relative.

De nombreux hygromètres numériques sont également accompagnés d’une application qui vous permet de stocker des données sur les changements de l’humidité de votre chambre au fil du temps. Un hygromètre avec une application vous permet de voir si les changements physiques que vous apportez à votre environnement ont un impact sur le taux d’humidité de votre chambre.

RTL | Ça va beaucoup mieux du 2 avril taux d’humidité

Que se passe-t-il si votre chambre à coucher est trop humide ?

Pendant l’été, l’air chaud retient davantage d’humidité et, par conséquent, l’humidité relative augmente. Une humidité élevée dans une chambre à coucher peut vous faire transpirer durant votre sommeil, ce qui vous donne une sensation de surchauffe et d’inconfort. Si vous vous réveillez le matin avec des draps humides, c’est peut-être parce que l’humidité de votre chambre est trop élevée.

Trop d’humidité dans l’air de votre maison peut également favoriser la prolifération des acariens et aboutir sur un problème de moisissures, ce qui augmente les risques de réactions allergiques (comme les éternuements ou les démangeaisons) et donc perturber le sommeil.

Comment réduire le taux d’humidité de votre chambre à coucher ?

Les climatiseurs et les déshumidificateurs peuvent éliminer l’excès d’humidité de l’air, réduisant ainsi le taux d’humidité global et le risque de moisissures. Faire fonctionner un climatiseur ou un déshumidificateur dans la chambre à coucher, même si ce n’est que quelques heures avant de vous coucher, peut aider à ramener le taux d’humidité à un niveau plus confortable et propice à un sommeil de qualité.

Une faible humidité dans votre chambre à coucher peut affecter votre sommeil, car le manque d’humidité peut provoquer plusieurs symptômes, notamment une peau sèche ou des démangeaisons, des sinus irrités, des saignements de nez et une gorge irritée.

Que se passe-t-il si votre chambre à coucher n’est pas assez humide ?

En hiver, nos maisons peuvent connaître le problème inverse : un manque d’humidité dans l’air. L’air frais ne retient pas autant d’humidité que l’air chaud, ce qui fait que l’environnement qui nous entoure est déjà moins humide. Si l’on ajoute à cela l’utilisation constante des systèmes de chauffage pour atteindre la température idéale de la maison en hiver, nous éliminons encore plus d’humidité de notre atmosphère intérieure.