Homme procédant au réglage d'un climatiseur split

Entretien climatisation obligatoire : que dit la Loi ?

Vous avez investi dans une climatisation et vous êtes fin prêt à affronter les chaleurs caniculaires ? C’est parfait, mais vous a-t-on informé sur votre obligation de faire réviser votre système de climatisation ?

Si votre climatiseur contient moins de 2 litres de fluide frigorigène, vous n’êtes pas soumis à cette contrainte légale, au-delà, vous devrez procéder à un contrôle périodique de votre climatiseur afin de vous assurer de sa correcte étanchéité.

Une inspection obligatoire depuis 2010

D’après le décret n° 2010-349 du 31 mars 2010, les systèmes de climatisation contenant plus de 2 litres de fluide frigorigène sont désormais soumis à une inspection périodique. Cette visite de contrôle doit avoir lieu :

  • 3 ans après la mise en service de la climatisation
  • Puis tous les 5 ans au minimum

Ce contrôle permet de s’assurer que l’étanchéité du système de climatisation est correcte. Il est effectué par un professionnel habilité à manipuler les fluides frigorigènes (certifié et agréé) qui vous remettra un certificat d’étanchéité à conserver 5 ans, si votre climatiseur est conforme. Ce contrôle est obligatoire et vous expose à une amende en cas d’oubli.

Notez que :

  • Cette inspection n’est pas corrélée avec le contrat d’entretien signé avec votre installateur, vous ne pouvez donc pas y déroger.
  • Cette obligation concerne également les appareils plus imposants tels que les évaporateurs, lesquels font également l’objet d’une désinfection microbiologique.

Pourquoi rendre obligatoire l’inspection de votre climatiseur ?

Climaticien remplissant un climatiseur split de fluide frigorigène

Les systèmes de climatisation contiennent une part importante de fluide frigorigène particulièrement nocif pour votre santé et celle de la planète. Afin de préserver l’environnement et limiter les risques sanitaires pour les utilisateurs, le gouvernement a décidé de mettre en place un contrôle obligatoire périodique pour tous les systèmes de climatisation contenant plus de 2 litres de fluides frigorigènes.

Ce contrôle permet de s’assurer de la bonne étanchéité et du bon entretien de votre appareil. En outre, il permet de limiter l’apparition de fuites et aide à réduire la consommation d’énergie en s’assurant du bon fonctionnement de votre appareil.

En quoi consiste l’inspection ?

Lors de l’inspection périodique, le technicien chargé du contrôle de votre climatiseur a pour objectif de déterminer si votre appareil présente des risques ou non de fuites de fluide frigorigène. Dès lors que le risque est écarté, le technicien procède à la vérification des filtres de votre installation et peut être amené à vous suggérer des recommandations pour optimiser le refroidissement de votre pièce.

Ces conseils se basent notamment sur la puissance de votre système de climatisation, mais également sur la superficie de la pièce à refroidir. Une fois l’inspection terminée, un rapport est rédigé et vous est remis. Celui-ci devra être conservé pendant 10 ans.