Personne aère sa maison en ouvrant une fenêtre à oscillo-battant

Pourquoi faut-il aérer son logement ?

Que ce soit pour la poussière, les polluants, les odeurs… Les raisons pour aérer son logement ne manquent pas. Le fait de renouveler l’air intérieur vous permet d’y apporter un air neuf. Mais comment s’y prendre et pourquoi ? Nous faisons le point avec vous.

L’air intérieur est-il plus pollué que l’air extérieur ?

D’après les spécialistes, l’air intérieur est en moyenne 5 à 10 fois plus pollué que l’air extérieur. Les origines de cette pollution sont nombreuses : les produits ménagers, les parfums, les vapeurs de cuisson, la poussière ou encore l’encens et les bougies contribuent à vicier l’air de nos logements.

En outre, une mauvaise isolation favorise également l’humidité propice au développement des champignons et des acariens, lesquels sont réputés pour être les principaux allergisants de nos logements avec la poussière.

Cette pollution n’est pas sans risque, car elle est potentiellement cancérigène et source de multiples problèmes respiratoires. Que ce soit l’asthme, les rhinites ou encore les allergies : la plupart de ces maux peuvent être évités si nous aérons ces lieux où nous passons en moyenne 80% de notre temps confiné.

Comment savoir si l’air est pollué ?

Concentration normale de dioxyde de carbone détectée par un capteur de CO2 dans une école

Les polluants présents dans l’air domestique sont multiples : certains sont visibles ou odorants tels que la fumée ou les odeurs de cuisine, tandis que d’autres sont invisibles, incolores et inodores comme le radon, le monoxyde de carbone, les bactéries ou les insecticides.

En fonction du type de pollution recherché, de vos habitudes de vie ou du lieu où vous résidez, il peut être intéressant de vous équiper de détecteurs : un détecteur de monoxyde de carbone sera ainsi adapté si votre logement est équipé au gaz, tandis qu’un détecteur de radon sera conseillé si vous habitez dans une zone dite à potentiel radon. Cependant, toutes les pollutions ne sont pas mesurables. À titre d’exemple, il est possible d’estimer le risque d’être exposé à la Covid avec un détecteur de CO2 sans pour autant identifier ce virus en suspension dans l’air.

S’équiper de tous les détecteurs disponibles sur le marché n’est pas forcément la meilleure solution ni la plus économique. Par ailleurs, cela ne vous dispensera pas d’aérer votre logement et d’utiliser une VMC, car il est vital de renouveler l’air régulièrement.

Combien de temps pour aérer une maison ?

Pour renouveler l’air d’une pièce ou de sa maison, il est conseillé d’ouvrir en grand les fenêtres 5 à 10 minutes par jour. Ce temps d’aération est suffisant pour renouveler l’air sans pour autant refroidir votre logement.

Toutefois, pour les plus pressés, il est possible d’aérer son logement plus vite si vous ouvrez en grand les fenêtres de part et d’autre du logement. Le flux d’air créé vous permettra ainsi de réduire ce temps d’aération entre 2 à 5 minutes, même s’il peut être source d’inconfort par temps de froid.

Pour finir, nous vous déconseillons d’aérer une pièce avec une fenêtre entrebâillée. Une fenêtre ouverte partiellement ne permet pas à l’air de circuler librement. Cette action vous oblige alors à aérer plus longtemps, ce qui peut réduire votre confort thermique et générer de l’humidité suite à un dépôt de condensation sur les murs.

Sikana FR | Aérer et ventiler – Bien dans mon appart’

Faut-il aérer quand il pleut ?

Ouvrir les fenêtres par temps de pluie est le meilleur moment pour aérer son logement. Outre le fait de renouveler l’air intérieur, l’humidité contenue dans l’air extérieur vous aide à rétablir le taux d’humidité relative de votre logement.

Un logement trop sec pourra ainsi rétablir son taux d’hygrométrie à un niveau supérieur à 30%, tandis qu’un logement humide régulera son taux d’humidité sous les 50%. Pour y parvenir, vous devrez toutefois aérer suffisamment longtemps pour permettre à l’air intérieur de se renouveler entièrement.

Enfin, le fait d’aérer son logement par temps de pluie est un excellent moyen pour agir sur votre bien-être. Invisibles à l’œil nu, les ions négatifs présents dans l’eau de pluie contribuent à purifier l’air en faisant retomber la pollution tandis qu’ils inversent la charge électrique de l’air. L’air est ainsi purifié et vous procure une sensation de soulagement, de bien-être.

Personne aère sa maison en ouvrant une fenêtre à oscillo-battant

Combien de temps aérer après insecticide ?

Dès la pulvérisation d’un insecticide, il est important d’aérer la pièce au minimum 30 minutes après avoir laissé le produit agir 15 minutes environ.

Le temps d’action du pesticide permettra la destruction des nuisibles tout en évitant de revenir trop tôt dans la pièce après pulvérisation. En effet, les composés organiques volatils contenus dans le gaz sont extrêmement nocif pour nos tissus pulmonaires, c’est pourquoi il est obligatoire de s’absenter un minimum de temps de la pièce.

Une longue aération permet quant à elle de renouveler entièrement l’air de la pièce et de faire disparaître les particules nocives en suspension dans l’air. Il est important d’aérer un minimum si vous ne souhaitez pas irriter vos poumons ou respirer des gaz hautement cancérigènes.

Combien de temps aérer après une fuite de gaz ?

Si vous pensez avoir une fuite de gaz chez vous, le bon réflexe est de couper le gaz puis d’aérer votre logement au minimum 10 minutes. Le gaz étant plus léger que l’air, celui-ci s’évacuera naturellement vers l’extérieur.

Dans tous les cas, ne tardez pas à ouvrir les fenêtres, car plus le gaz se concentre dans l’air, plus le risque est grand pour vous et les occupants :

  • Dès 1% de gaz, les occupants ressentent son odeur,
  • Dès 5% de concentration dans l’air, il existe un risque d’explosion,
  • Dès 25% d’exposition, le risque d’intoxication est majeur.

Retour haut de page