Gros plan sur une femme faisant le signe du silence avec les doigts

Comment arrêter une VMC bruyante ?

La VMC (ventilation mécanique contrôlée) est un système permettant de faire circuler l’air à l’intérieur d’une maison, d’un immeuble ou un bâtiment. Elle permet entre autres de conserver un habitat sain avec une atmosphère renouvelée constamment, sans humidité et sans polluants.

Normalement silencieuse, la VMC peut toutefois présenter, dans certains cas, des sons désagréables au quotidien. Découvrons les raisons qui peuvent provoquer une VMC bruyante et comment pallier à ce problème.

Pourquoi la VMC fait du bruit ?

Femme génée par du bruit dans la maison

Alors qu’en temps ordinaire, la ventilation à l’intérieur de la maison se faire de la manière la plus discrète possible, une VMC bruyante peut s’avérer être un véritable fléau pour vos nerfs à la longue. Bourdonnement, claquement, son répétitif, il n’est pas envisageable de subir cela au quotidien, d’autant que l’usage d’une VMC est indispensable dans une habitation.

Pour comprendre pourquoi la VMC réalise du bruit, il faut déjà saisir son fonctionnement. Une ventilation mécanique contrôlée tourne en faisant circuler l’air à l’intérieur d’un bâtiment. Cette circulation se fait grâce à un moteur électrique qui entraîne un ventilateur. Ce dernier insuffle de l’air dans la maison par le biais d’un flux d’air artificiel.

L’afflux d’air créé par votre VMC n’émet qu’un son faible, voire inaudible en temps normal, mais avec l’usure, des nuisances peuvent apparaître. Celles-ci peuvent dépendre de plusieurs facteurs :

  • un problème dans votre installation (si le système est neuf) ;
  • aucun entretien n’a été réalisé depuis longtemps sur l’ensemble de votre installation ;
  • un matériel est défaillant (un ventilateur endommagé ou un problème électrique).

Que faire en cas de VMC bruyante ?

PM Bricolage | Comment réduire le bruit de la VMC ?

La première action à effectuer lorsque l’on est gêné par le bruit de sa VMC est de procéder à son nettoyage. Certaines périodes sont plus propices que d’autre pour le faire, mais si vous êtes dans l’urgence, n’attendez pas. Usuellement, on nettoie une VMC après l’hiver, car elle est censée avoir été très sollicitée pendant cette période.

Le but du nettoyage est de faire disparaître l’accumulation de poussière, en particulier au niveau des sorties d’aérations. Pour les laver efficacement, il est recommandé de les démonter, d’aspirer le maximum de saleté au niveau de la grille et du conduit et éventuellement de rincer vos bouches d’aération. Faites-les bien sécher avant de les fixer à nouveau et par précaution, coupez le courant avant votre intervention. Pour conserver les avantages d’une VMC double flux, n’oubliez pas aussi de nettoyer les bouches d’insufflation.

Après cette intervention, le bruit a normalement disparu et c’est une très bonne nouvelle. Dans le cas contraire, vous n’avez pas perdu votre temps, car l’air qui circule dans votre maison sera toujours plus sain qu’avant l’entretien. Dans tous les cas, il faudra faire d’autres vérifications pour connaître l’origine du son désagréable si celui-ci persiste :

  • Si les nuisances acoustiques ne viennent pas d’un problème de maintenance, et que votre VMC n’est pas neuve, il y a fort à parier que le problème provienne du moteur. Avec le temps, il est normal que celui-ci s’use et ne fonctionne plus comme à ses premiers jours. Il peut aussi s’encrasser et fournir plus d’effort et donc faire du bruit. Attention : dans cette situation le moteur peut chauffer et provoquer un incendie, il est alors vivement conseillé de le changer.
  • Par ailleurs, il est possible que le problème provienne des gaines de ventilation. L’érosion du temps peut faire qu’elles se soient déchirées ou encrassées. Dans ce cas, il est fortement recommandé de faire appel à un professionnel, car il est difficile d’intervenir soi-même.
  • Enfin, si votre installation est neuve et qu’elle fait du bruit, c’est clairement une question de calibrage ou un défaut de conception. Retournez-vous rapidement vers la personne qui s’est chargée de l’installation, ou revoyez là si c’est vous qui l’avez réalisée.

Comment diminuer ou isoler le bruit en cas de VMC bruyante ?

Artisan raccordant une gaine souple à une ventilation mécanique contrôlée simple flux

Si votre VMC émet trop de son et qu’elle fonctionne parfaitement, il existe des solutions antibruit pour réduire le nombre de décibels de votre installation. Vous pouvez ainsi utiliser :

  • des « silents blocks » : il s’agit de patin à placer au niveau du moteur pour amoindrir les vibrations causées par son mécanisme lorsqu’il est posé au sol. On peut aussi recourir à du polystyrène à la place ;
  • un caisson isolant acoustique : si vous voulez aller plus loin, vous pouvez y disposer votre moteur. Celui-ci peut être acheté ou fabriqué par vous-même ;
  • des anneaux acoustiques : il s’agit de colliers en mousse que l’on va loger au niveau des bouches de VMC, dans la gaine et qui vont réduire le bruit de l’air qui circule.

Ces solutions ne sont pas toujours fiables, mais elles apportent un peu plus de confort, car elles diminuent le tumulte provoqué par votre installation.

Retour haut de page