Pourquoi l'air semble-t-il plus sec en hiver ?

Pourquoi parle-t-on de froid sec en hiver ?

La quantité d’humidité dans l’air est un aspect important pour le confort intérieur d’une maison. En fonction des saisons, son taux peut-être variable car elle est soumise à des températures différentes. Mais alors, pourquoi parle-t-on de froid sec en hiver ? Comment est-il ressenti ?

Le point de rosée et l’humidité relative : explication

Il existe plusieurs façons d’exprimer la quantité de vapeur d’eau dans l’atmosphère et chacune présentent des avantages et des inconvénients. Deux des plus courantes sont le point de rosée et l’humidité relative :

  • Le point de rosée est la température à laquelle l’air doit être refroidi pour être saturé en vapeur d’eau, en supposant une pression atmosphérique et une teneur en eau constantes. La rosée se forme lorsque l’air est refroidi à la température du point de rosée.
  • L’humidité relative est un pourcentage, défini comme le rapport entre la quantité réelle de vapeur d’eau dans l’air et la quantité de vapeur d’eau maximale que l’air peut contenir. La quantité maximale est fonction de la température.

Bien comprendre la différence entre le point de rosée et l’humidité relative est important, car ces deux mesures du taux d’humidité présent dans l’air nous aident à mieux appréhender la sensation de froid sec et donc la nécessité d’humidifier l’air ou non.

D’où vient cette sensation de froid sec en hiver ?

DEFI BAT’ | EP 6 – Qu’est ce que l’humidité relative ?

Lorsque la température du point de rosée est égale à la température de l’air, l’humidité relative est de 100 % et l’air est considéré comme saturé de vapeur d’eau. Plus la différence entre la température et le point de rosée est grande, plus l’humidité relative est faible.

L’air froid extérieur qui entre dans votre maison est chauffé par votre appareil de chauffage ; cela augmente la température, mais pas le point de rosée. Cela entraîne une baisse de l’humidité relative dans votre maison en hiver, car la différence entre la température du point de rosée et la température de votre maison augmente.

Lorsque le point de rosée est trop bas, votre peau peut se dessécher et provoquer des démangeaisons. L’électricité statique peut également augmenter dans votre maison. Les vêtements peuvent alors se coller les uns aux autres et vous pouvez ressentir des chocs d’électricité statique lorsque vous touchez quelque chose. C’est ce que l’on appel le froid sec.

Comment peut-on rendre l’air plus humide ?

Les humidificateurs ajoutent des molécules d’eau à l’air intérieur, ce qui augmente la température du point de rosée et donc une augmentation de l’humidité relative. Agir sur le taux d’humidité permet ainsi d’améliorer votre confort thermique. Faites cependant attention à ne pas trop humidifier votre maison en hiver : vous risquez sinon de ressentir un froid humide si votre maison ne dispose pas d’assez de chauffage et donc de ressentir une sensation de froid accrue.

Retour haut de page