Jeune homme souffrant d'un mal de gorge et de toux

Irritations et picotements : 8 remèdes naturels contre la toux

La saison hivernale fait son grand retour, ce qui est synonyme de froid, de grisaille, de pluie, et bien sûr d’états grippaux. Heureusement, il est possible de lutter contre ces maux tout naturellement, sans avoir à faire la queue à la pharmacie.

Découvrez dès maintenant les 8 meilleurs remèdes naturels contre la toux, les irritations et les inflammations de la gorge.

1. La tisane de thym pour les quintes de toux

Pour soulager les quintes de toux, il n’y a rien de tel que la fameuse tisane ! Aromatisée au thym, qui est une plante thérapeutique idéale contre les inflammations ORL (allergie saisonnière, rhume…). Il est antiseptique, antibactérien, antifongique, anti-infectieux et il calme la toux grâce à son effet antispasmodique sur les muscles lisses de la trachée.

Vous pouvez boire 2 à 3 tasses par jour de tisane infusée au thym, et pour encore plus d’efficacité et de gourmandise, n’hésitez pas à y plonger une cuillère de miel.

2. Le miel pour adoucir la gorge

Le miel est un remède de grand-mère incontournable pour lutter contre les inflammations de la gorge. Il s’agit d’un excellent remède antioxydant qui stimule les défenses immunitaires. Il a des vertus antibactériennes et cicatrisantes, ce qui est idéal pour apaiser les muqueuses des irritations. Il peut aussi être utilisé comme antitussif.

Vous profiterez de ses bienfaits en y intégrant une cuillère dans vos boissons chaudes.

3. Le citron pour ses vertus antiseptiques

Deli cuisine | Remède 100% naturel pour lutter contre le froid 

Le citron est réputé pour ses propriétés antiseptiques, anti-inflammatoires et antibactériennes. Son zeste est très efficace contre les toux et maux de gorge d’origine infectieuse.

Pour profiter de ses vertus, cet agrume doit être pressé puis mélangé à de l’eau tiède. Vous pouvez également y ajouter du miel pour amplifier ses effets.

4. L’oignon pour fluidifier les sécrétions nasales 

Saviez-vous que l’oignon est un allié de taille contre les infections hivernales ? Grâce à sa concentration en soufre, nous lui reconnaissons des vertus anti-inflammatoires idéales pour fluidifier le mucus congestionnant.

Pour en consommer, vous pouvez opter pour une soupe, un sirop maison, ou encore en faire une infusion, par exemple.

5. Humidifier l’air pour soulager les muqueuses


Les 9 meilleurs humidificateurs d’air en 2023

Vous souhaitez humidifier l’air de votre maison, mais vous ne savez pas quel appareil choisir ?

Découvrez notre sélection

Si l’air ambiant est trop sec, cela peut provoquer et aggraver des maux de gorge, impliquant une inflammation des muqueuses. C’est pour cette raison qu’il est nécessaire d’avoir un espace de vie suffisamment humide (au moins à 40 %). Si ce n’est pas le cas, utilisez un humidificateur d’air pour voir vos symptômes diminuer.

6. Le sérum physiologique pour dégager le nez

Lorsque l’on est malade, il n’est pas rare que le nez soit aussi atteint que la gorge. En effet, les maux de gorge et la toux peuvent être causés par un nez congestionné qui provoque des écoulements secs et irritants.

Pour éviter ce phénomène, il est conseillé de nettoyer son nez au sérum physiologique à raison de deux fois par jour, puis de se moucher aussitôt.

7. Le fenugrec en gargarisme

Fenugrec dans une cuillère et un bol avec des feuilles vertes sur une planche en bois
Fenugrec dans une cuillère et un bol avec des feuilles vertes sur une planche en bois

Le fenugrec est une plante très souvent utilisée en cas de bronchite. Il peut aussi être employé pour d’autres infections virales et bactériennes, car il aide à apaiser les maux de gorge et calmer la toux. Il a un pouvoir anti-inflammatoire qui fait de lui une plante médicinale réputée et très efficace.

Pour profiter de ses nombreux bienfaits, vous pouvez en mélanger deux cuillères dans un verre d’eau, puis effectuer des gargarismes pour soulager votre gorge.

8. L’oignon pour évacuer le mucus

Et pour fermer la marche de ce classement, nous retrouvons une nouvelle fois l’oignon. Comme nous vous l’avons expliqué plus haut, il dégage les voies respiratoires et fluidifie le mucus, le rendant ainsi plus simple à évacuer.

Pour que vous puissiez vous moucher facilement et efficacement, vous devez cette fois-ci l’utiliser en inhalation. Vous pouvez aussi, si vous en supportez l’odeur, poser quelques morceaux d’oignon près de votre lit la nuit.