Gaz radon

Qu’est-ce que le radon ?

Le radon est un gaz radioactif naturel qui se trouve dans la croûte terrestre et qui peut être libéré dans l’air. C’est un élément commun dans l’environnement car il peut être trouvé dans toutes les régions du monde.

Le radon est l’un des causes principales du cancer du poumon, mais il peut être évité grâce à une ventilation, une isolation adéquate et l’utilisation d’un détecteur de radon dans la maison. Le risque d’exposition au radon augmente avec l’âge, mais il varie aussi selon l’endroit où l’on habite.

Le gouvernement français a défini un niveau de risque d’exposition au radon en fonction de la densité de population et de la zone géographique, ainsi que d’autres facteurs tels que l’état des logements, les systèmes de ventilation ou encore les conditions de vie comme les habitudes tabagiques.

Cependant, il existe d’autres facteurs qui influencent la quantité de rayonnement que vous recevrez du gaz radon : vos habitudes de sommeil, votre alimentation et si vous avez déjà été exposé au radon ou non.

D’où vient le radon ?

Le radon est un gaz généré en permanence par le radium. Le radium est quant à lui présent dans les roches, les sols, l’eau, le radium. Ce métal alcalino-terreux est un produit de désintégration de l‘uranium naturellement présent dans les sols et les roches de la croûte terrestre.

Pour résumer : la concentration de gaz radon est directement liée à la quantité d’uranium présente dans le sol.

Cependant, il est important de souligner que la présence de radon dans une maison dépend essentiellement du type de sol sur lequel elle est construite. Les fissures, les ouvertures et les diverses pénétrations dans les fondations d’une maison permettent au radon présent dans le sol de pénétrer dans l’habitation. Le taux de ventilation et les schémas de circulation de l’air à l’intérieur d’une maison sont des facteurs importants qui influent sur la quantité de radon qui sera aspirée dans les différentes zones de la maison.

Agence Régionale de Santé Grand Est | Le radon c’est quoi ?

Comment connaître le niveau de radon chez moi ?

Les tests de radon se divisent en tests à court terme (moins de 90 jours, généralement 2 à 7 jours) et en tests à long terme, soit entre 3 et 12 mois.

Le dispositif le plus couramment utilisé pour effectuer des mesures de radon à court terme dans les habitations est la cartouche de charbon de bois. Ce dispositif est généralement un petit récipient métallique qui contient du charbon actif. Le radon présent dans l’air est adsorbé sur le charbon et les produits de désintégration peuvent ensuite être mesurés par un laboratoire pour déterminer la concentration de radon dans l’air.

Un autre type de test est le moniteur électronique continu de radon. Ces appareils produisent généralement des mesures plus précises du radon, mais ils sont plus coûteux

Si les tests à court terme sont utiles pour le dépistage et dans les situations où les résultats sont nécessaires rapidement, un test à long terme est un meilleur indicateur du niveau moyen de radon. On sait que les niveaux de radon sont affectés par l’heure de la journée, car ils varient en fonction des changements de température au cours de la journée. Ils sont également affectés par les saisons, augmentant généralement en hiver. L’utilisation d’un appareil de test à long terme permet d’obtenir une véritable moyenne annuelle.

Comment connaître le niveau de radon chez moi ?

Le gaz radon est classé comme étant une substance dangereuse pour l’homme. Il affecte de manière significative la qualité de l’air intérieur et s’accumule souvent dans les sous-sols de nos habitations. Une exposition excessive et prolongée au radon est directement liée à une probabilité accrue de développer un cancer du poumon.

Des enquêtes suggèrent que l’exposition au radon est le deuxième facteur contribuant au cancer du poumon après la fumée de cigarette. Chez les non-fumeurs, il s’agit du facteur le plus important

Cancer du poumon : les causes

Quels sont les risques associés au gaz radon ?

Le gaz radon est classé comme étant une substance dangereuse pour l’homme. Il affecte de manière significative la qualité de l’air intérieur et s’accumule souvent dans les sous-sols de nos habitations. Une exposition excessive et prolongée au radon est directement liée à une probabilité accrue de développer un cancer du poumon.

Des enquêtes suggèrent que l’exposition au radon est le deuxième facteur contribuant au cancer du poumon après la fumée de cigarette. Chez les non-fumeurs, il s’agit du facteur le plus important.

Si vous avez des niveaux élevés de radon chez vous, que devez-vous faire ?

Le niveau de radon peut-être facilement neutralisé dans chaque maison. Si vous effectuez un test et que vous trouvez des niveaux élevés de radon, vous pouvez envisager l’installation d’une VMC dans votre sous-sol ainsi que des travaux d’étanchéisation.

Ces travaux sont utiles pour atténuer la présence du radon dans votre logement et protéger par la même occasion la santé de votre famille. Par ailleurs, l’installation d’un détecteur de radon est une des solutions pour vous protéger des risques inhérents à l’inhalation du radon : surveiller la présence de radon vous permettra d’envisager ou non des travaux complémentaires afin de neutraliser le risque radon définitivement.

Retour haut de page