Feu incandescent dans la cheminée d'un poêle à bois

Pourquoi mon poêle à bois fume ?

Votre poêle à bois peut émettre de la fumée chez vous pour 3 principales raisons : soit celui-ci n’est pas assez chaud, soit son aération n’est pas suffisante, soit il est temps de le nettoyer. Pour ne pas vous retrouver pris au dépourvu, il est important de faire attention à la qualité du bois utilisé comme combustible, mais de veiller également au bon entretien de votre poêle à bois.

D’où vient la fumée ?

Poêle à bois allumé dans un salon moderne à côté de son abri à bûches

La fumée apparaît lorsque la combustion est incomplète. Son nuage est composé de particules solides chargées d’éléments toxiques nocifs pour la santé. Les causes courantes de la combustion incomplète sont :

  • Le manque d’oxygène : le poêle à bois a besoin d’oxygène pour brûler correctement. Si l’air est confiné dans la pièce, il n’y aura pas suffisamment d’oxygène pour permettre une combustion complète.
  • Le manque d’aération : la plupart du temps, c’est parce que le poêle n’est pas bien tiré, ce qui signifie qu’il n’y a pas suffisamment d’air pour brûler complètement le combustible. Cela peut être dû à une mauvaise installation, à des portes ou des fenêtres mal ajustées, ou à un tuyau d’évacuation obstrué.
  • Le bois humide : il est possible que vous utilisiez du bois humide ou des bûches de mauvaise qualité. Le bois humide ne brûle pas bien et produit beaucoup de fumée, tandis que le bois de mauvaise qualité peut être difficile à allumer et à maintenir enflammé. À l’aide d’un humidimètre, assurez-vous d’utiliser du bois sec et de bonne qualité pour éviter ce problème.
  • Le mauvais réglage du poêle peut également entraîner une combustion incomplète.

Parfois, le problème est plus grave et peut être dû à des désordres structurels dans le poêle, comme des fissures dans la paroi ou des joints mal ajustés. Si vous soupçonnez un problème de ce genre, il est important de le faire vérifier par un professionnel avant de l’utiliser à nouveau.

Pourquoi doit-on utiliser du bois sec ?

Un poêle à bois peut fumer pour plusieurs raisons, mais la principale est la qualité du bois. Si celui-ci est trop humide, la combustion sera incomplète, ce qui produira d’importantes volutes de fumée. Heureusement, il existe plusieurs solutions pour vous disposer de bois sec. À cet effet, vous pouvez :

  • le placer au soleil ou à l’air libre pendant plusieurs semaines ;
  • le faire sécher pendant quelques heures à basse température au four ;
  • l’acheter déjà sec chez un revendeur spécialisé.

Une fois le bois séché, il est important de le couper en petits morceaux afin qu’il brûle plus facilement, mais également de le stocker dans un endroit sec et aéré pour le garder à l’abri de l’humidité.

Enfin, avant de l’utiliser, vérifiez que le poêle à bois est bien propre et qu’il n’existe pas de résidus de suie qui pourraient encrasser le poêle et provoquer de la fumée. Si vous suivez ces conseils, vous n’aurez plus à vous inquiéter de la fumée qui sort de votre poêle à bois !

Comment entretenir son poêle à bois ?

Aduro Fire | Pourquoi votre poêle à bois ne fonctionne-t-il pas ?

Le poêle à bois est un appareil de chauffage très apprécié pour son côté convivial et sa chaleur agréable. Il est cependant nécessaire de l’entretenir correctement pour assurer son fonctionnement optimal. Voici quelques conseils pour entretenir votre poêle à bois.

Tout d’abord, il est important de nettoyer régulièrement votre poêle à bois, notamment le conduit d’évacuation des fumées. En effet, si celui-ci est encrassé, il est possible que les fumées ne puissent pas s’évacuer correctement et que votre poêle se mette à fumer à l’intérieur de la maison. Pour éviter ce problème, il vous faut nettoyer le conduit d’évacuation des fumées au moins une fois par an, à l’aide d’un produit spécialement conçu à cet effet. De même, il est important de nettoyer l’intérieur du poêle à bois, en enlevant tous les débris et la suie.

Il est également important de bien choisir le combustible que vous utilisez dans votre poêle. En effet, certains combustibles peuvent être plus difficiles à brûler et peuvent donc encrasser plus facilement le poêle et le conduit d’évacuation des fumées. Il est donc recommandé d’utiliser du bois bien sec, de préférence du bois dur, comme le chêne ou le hêtre. Par ailleurs, le bois doit être coupé en petits morceaux, de façon à ce qu’il se consume plus facilement.

Enfin, il est important de bien régler le tirage du poêle, c’est-à-dire le fait d’ajuster l’ouverture des portes du poêle pour réguler le débit d’air. Il faut donc ajuster le tirage en fonction du type de combustible que vous utilisez et de la quantité de fumée que vous souhaitez évacuer.

Retour haut de page