Homme avec un demi masque de protection respiratoire générant de la poussière lors de travaux de ponçage

Pourquoi la poussière de silice est-elle dangereuse ?

D’après l’ANSES, près de 365 000 ouvriers en France ont été exposés à la silice cristalline en 2017, l’une des principales causes de maladie pulmonaire chez les travailleurs du bâtiment. Reconnue comme cancérogène pour l’homme, la poussière de silice est particulièrement dangereuse pour les ouvriers, car elle n’est pas toujours détectée lorsqu’elle est rejetée dans l’air.

Qu’est-ce que la silice ?

La silice est l’un des composants les plus abondants au monde, juste après l’air. C’est un minéral (dioxyde de silicium) que l’on trouve dans le sable et la terre. Il existe de nombreux types de silice et vous pouvez la trouver dans l’eau, les aliments, les produits de toilette et d’autres produits.

Plusieurs matériaux de construction, notamment le béton, les carreaux de céramique, les éléments en béton et les blocs à base d’argile, contiennent de la silice. La silice est en fait un élément clé du sable et des pierres comme le grès et le marbre.

D’où vient la poussière de silice ?

La poussière de silice se développe lorsque des matériaux de construction contenant de la silice sont réduits, manipulés ou travaillés. Cette poussière présente un risque particulièrement important pour les professionnels du bâtiment et de la construction après les fibres d’amiante.

Une exposition massive et continue peut contribuer à la formation de cellules cancéreuses au niveau des bronches ainsi que d’autres problèmes respiratoires graves (silicose, asthme, etc.). Malgré le danger, de nombreux professionnels du bâtiment ne sont pas conscients des menaces et ne s’équipent pas d’équipements de protection respiratoire adéquats. Lorsqu’ils séparent les bordures de trottoirs, les pavés et d’autres éléments en béton, en roche ou en pierre, ils rejettent des fragments de poussière de silice dans l’air et l’inhalent.

Outre les ouvriers du bâtiment, il faut savoir que la dangerosité de la silice cristalline est connue depuis longtemps dans les régions d’exploitations minières ainsi que dans de multiples autres secteurs industriels en France. Parmi ces métiers, on retrouve (liste non exhaustive) :

  • L’exploitation des carrières (sable)
  • Le travail de l’ardoise et de la pierre
  • La fonderie
  • Les industries de la poterie et de la céramique
  • Le secteur d’activités des peintres sur carrosserie.

Pourquoi la poussière de silice est-elle nocive pour la santé ?

La poussière de silice n’est dangereuse que si elle pénètre profondément dans vos bronches L’exposition à cette poussière est responsable de diverses complications respiratoires et pulmonaire. Parmi elles, on distingue :

  • La silicose.
  • L’irritation des cellules au niveau des bronches.
  • Le développement de cellules cancéreuses.
  • La survenue de maladies respiratoires (bronchites, maladie pulmonaire obstructive chronique, etc.).
Canal Algérie | Santé Mag : Quand la silicose n’était pas une maladie professionnelle

Qu’est-ce que la silicose ?

La silicose est comparable à la maladie des bronches causée par l’amiante. Elle endommage les cellules des bronches, ce qui entraîne des complications respiratoires. De même, elle expose les personnes touchées à un risque accru à l’apparition de cellules cancéreuses des bronches et autres maladies. À ce jour, il n’existe pas de traitement médical pour la silicose.

La maladie est généralement déclenchée par une exposition directe et prolongée à la poussière de silice sur le lieu de travail. Elle peut également se déclarer à la suite d’une exposition à des quantités importantes de silice cristalline.

Comment se protéger de la poussière de silice ?

L’utilisation d’un masque de protection respiratoire sur le lieu de travail est un excellent moyen pour protéger la santé des travailleurs à une exposition directe à la poussière de silice. Ce dispositif est nécessaire lorsque vous manipulez des matériaux susceptibles de dégager de la poussière de silice.

Vous pouvez aussi contrôler l’exposition à la poussière de silice par des techniques de suppression de la poussière ou par une ventilation locale par aspiration. Ces dispositifs sont les plus adaptés, car ils éliminent la poussière et protègent toutes les personnes présentes dans l’environnement de travail immédiat.

Enfin, n’oubliez que la poussière de silice peut se déplacer avec vous. Dès lors que la poussière est mise en suspension dans l’air, celle-ci peut venir souiller vos vêtements et vos cheveux pour ensuite contaminer vos proches une fois rentrés chez vous. Pour une meilleure protection, il est donc recommandé de porter des vêtements de protection et de vous laver les mains avant de consommer de la nourriture ou de fumer une cigarette. Ces gestes simples vous aideront à vous protéger au mieux de la poussière de silice cristalline et de limiter ainsi le risque de développer un problème respiratoire chronique.

Retour haut de page