L'histoire des déshumidificateurs de 1840 à nos jours

L’histoire des déshumidificateurs de 1840 à nos jours

Comme toute technologie moderne, les déshumidificateurs industriels et les déshumidificateurs à usage intensif ont commencé leur vie de manière beaucoup plus humble. En effet, la puissante technologie que nous voyons et utilisons aujourd’hui a commencé avec la première invention révolutionnaire dans la possibilité de contrôler la qualité de l’air : le système de climatisation.

Les climatiseurs et les déshumidificateurs sont, en soi, très semblables l’un à l’autre. Ils ont tous deux la capacité de réguler l’humidité de l’air, cependant les déshumidificateurs sont spécifiquement adaptés aux environnements humides ; en aspirant l’air humide d’un environnement, ils peuvent contribuer à prévenir le développement de moisissures et les dommages structurels. Pour comprendre l’histoire des déshumidificateurs industriels, nous devons donc d’abord connaître l’histoire de l’unité de climatisation.

L’origine des climatiseurs et des déshumidificateurs : une idée du Dr John Gorrie

L’idée d’utiliser la technologie comme moyen de rafraîchir l’air qui nous entoure a été imaginée et publiée pour la première fois par l’inventeur Dr John Gorrie, qui a proposé que « les maux des températures élevées » pourraient être soulagés en refroidissant des villes entières.

La raison d’être et l’intention d’une telle proposition étaient liées au fait qu’elle pouvait être utilisée pour aider à arrêter la propagation des maladies. À l’époque, dans les années 1840, des maladies telles que la malaria sévissaient et les températures élevées contribuaient à leur propagation. De plus, la température rendait les patients en convalescence incroyablement inconfortables ; une solution était clairement nécessaire si elle était possible.

Malheureusement, dans les années 1840, la technologie était encore très rudimentaire, au mieux, et les idées de Gorrie en matière de technologie de climatisation ont suscité un manque d’intérêt. La principale limite de son prototype était le coût du système ; son unité impliquait l’utilisation à grande échelle de l’énergie des chevaux, du vent ou de la vapeur afin de comprimer suffisamment l’eau pour provoquer la formation de glace, ce qui refroidissait une pièce. En effet, lorsque le bailleur de fonds de Gorrie est mort prématurément au cours du processus de production et de développement, Gorrie n’a eu d’autre choix que d’abandonner son idée.

Les premières idées de Gorrie ne se sont jamais concrétisées à son époque. Cependant, elles ont jeté les bases d’une technologie qui pourrait être utilisée pour contrôler la température (et l’humidité) de l’air dans l’espace aérien. C’est donc à cette personne pionnière qu’il faut attribuer le mérite d’avoir été le premier à proposer les concepts à l’origine de la technologie qui allait devenir le premier déshumidificateur industriel.

Patrick Reed | Invention of Refrigeration

L’invention du déshumidificateur entre 1900 et 1910

La décennie 1900-1910 marque le début d’une nouvelle ère en matière de climatisation. En effet, c’est à cette époque que commence réellement l’histoire du déshumidificateur industriel, dont le point de départ est une version très simple d’une unité de climatisation.

Le premier système de climatisation vu a été inventé en 1902, lorsque les températures et l’humidité ont commencé à atteindre des niveaux insupportables pour les travailleurs et les familles. Cette chaleur excessive posait également des problèmes aux entreprises ; une imprimerie chargée de reproduire des copies d’impressions en couleur a eu besoin d’un moyen de contrôler la température. Cela était principalement dû au fait que les impressions produites étaient de mauvaise qualité à cause de la chaleur et de l’humidité – les pages étaient froissées et l’encre ne se répandait pas comme elle le devait, laissant les pages produites désordonnées et invendables.

La solution à ce problème était un nouveau type de technologie permettant de contrôler la température de l’air. Cette première unité de climatisation était au mieux primitive ; elle fonctionnait grâce à l’utilisation de la force du travail manuel et n’était que partiellement efficace, pour commencer, car le système entraînait des projections d’eau salée sur l’air déshumidifié qui était produit. Il était donc nécessaire de poursuivre les recherches sur des mesures un peu plus sophistiquées.

Le prototype suivant de climatiseur, développé par Sackett-Wilhelms (qui avait acheté le concept à Lyle, qui avait lui-même reçu le concept et les idées de Carrier), s’est un peu mieux comporté que son prédécesseur. Il sera connu sous le nom d’usine de déshumidification et ouvrira la voie aux développements futurs de cette technologie révolutionnaire de déshumidification. Ainsi, l’histoire du déshumidificateur industriel a commencé avec l’achat de l’un de ces premiers modèles par l’imprimerie susmentionnée, qui a pu utiliser cette technologie pour s’assurer que ses impressions en couleur étaient de la qualité attendue par ses clients.

Ce premier déshumidificateur était-il efficace ?

En 1904, la technologie de déshumidification a été mise à l’épreuve par William Timmis, un ingénieur-conseil qui avait participé pendant plusieurs années à la recherche d’une solution aux problèmes d’humidité élevée des presses à imprimer. Ses tests ont conclu que l’unité de déshumidification primitive était efficace pour réduire l’humidité de l’air de 86 % à 63 %, soit une réduction de l’humidité relative d’environ 23 %, ce qui était impressionnant compte tenu de la technologie de déshumidification disponible à l’époque.

Cependant, ce n’était pas le niveau d’efficacité attendu. Des recherches plus approfondies et des commentaires faits par des personnes de l’université Cornell attribuent cette situation au fait que les serpentins utilisés dans le prototype de l’unité de climatisation n’étaient pas aussi efficaces qu’ils auraient dû l’être. En outre, des problèmes ont également été détectés du côté air du système.

Dans la foulée, le développement de la technologie de déshumidification et de climatisation industrielle a légèrement ralenti. Carrier savait que son premier modèle d’unité de conditionnement d’air n’était pas assez efficace et a donc continué à mener des recherches supplémentaires sur les améliorations potentielles qu’il pouvait apporter au système.

En 1906, le terme « climatisation » est utilisé pour la première fois par Stuart Cramer. Les unités de climatisation ont également commencé à être installées dans des propriétés industrielles et commerciales à la même époque, ce qui en fait les premiers exemples vus de prototypes de déshumidificateurs industriels pour les entrepôts et les commerces. La même année, Carrier a par ailleurs publié un tableau psychométrique dans le catalogue des ventilateurs Buffalo Forge, afin de partager ses connaissances avec la communauté scientifique. En outre, le tout premier catalogue sur la climatisation a été publié en 1908 par Carrier lui-même.

Et la technologie de refroidissement de l’air ?

En plus de la technologie standard de déshumidification, la technologie de refroidissement de l’air a également été étudiée au cours de cette décennie. En 1904, l’exposition universelle de Saint-Louis a vu la première utilisation à grande échelle de systèmes de réfrigération mécanique pour refroidir un bâtiment – l’ensemble du Missouri State Building, pour être exact !

Cette technologie n’était pas tout à fait celle des systèmes de déshumidification industriels à haut rendement que nous utilisons aujourd’hui pour nos propriétés commerciales, bien sûr. Cependant, elle était importante pour le développement des systèmes de climatisation (qui allaient servir de base au déshumidificateur industriel moderne).

1910 à 1920 : Peu de changements dans les systèmes de climatisation et de déshumidification

En 1911, après la création et la mise sur le marché de son unité de climatisation primitive, Willis Carrier rédige et publie un document qu’il a écrit sur le sujet de la climatisation, intitulé « Rational Psychrometric Formulae ». Ce document a été présenté à l’American Society of Mechanical Engineers et a servi à proposer l’idée de la technologie de la climatisation à un grand nombre d’esprits scientifiques et d’ingénieurs mécaniques.

Des progrès rapides entre 1920 et 1950

Le Monde | Comment la clim a changé le monde (et pas qu’en bien)

En 1928, de nouvelles avancées ont été réalisées dans le domaine des déshumidificateurs pour la conservation des aliments. À cette époque, le monde a vu le premier exemple d’utilisation de produits chimiques réfrigérants CFC dans le but de fournir des systèmes de refroidissement pour conserver les aliments au frais. Ce produit chimique a ensuite été interdit en raison de son impact désastreux sur l’environnement – le protocole de Montréal a été signé en 1987 afin de commencer à ralentir la production de ces substances appauvrissant la couche d’ozone, et en 1995, les CFC ont été totalement interdits. C’est également cette année-là que le monde a vu le tout premier distributeur automatique réfrigéré fonctionnant à l’électricité.

Les décennies suivantes se sont révélées très efficaces pour faire progresser la technologie de la climatisation et de la déshumidification. En 1930, le tout premier système de climatisation dans un véhicule a été vu ; ce véhicule unique a été commandé spécifiquement pour John Hamman Jr, qui a vu la nécessité d’un système de refroidissement dans son véhicule.

L’arrivée de la Seconde Guerre mondiale va freiner les progrès des technologies de climatisation et de déshumidification. L’utilisation de plus en plus répandue des systèmes de climatisation à usage individuel, par exemple, est interdite, seuls les déshumidificateurs et les systèmes de climatisation industriels étant autorisés à cette époque. Heureusement, la fin de la guerre a permis de lever cette restriction.

À la fin de cette période, de nouvelles étapes ont été franchies en ce qui concerne le progrès des déshumidificateurs et des climatiseurs industriels. En 1948, les ouvriers des usines textiles de Caroline du Nord ont commencé à se plaindre de l’immense chaleur et de l’humidité de leurs conditions de travail, ce qui a conduit à une grève de grande ampleur. L’introduction de certains des tout premiers déshumidificateurs industriels de style moderne pour les systèmes industriels en serait le résultat. Une preuve supplémentaire de l’efficacité des déshumidificateurs et des systèmes de climatisation résidentiels et industriels

En 1950, une étude a été réalisée afin de déterminer l’efficacité des nouveaux systèmes de climatisation et de déshumidification. Cette étude a conclu que les personnes qui vivaient et travaillaient dans des propriétés climatisées ou déshumidifiées étaient beaucoup plus heureuses et en meilleure santé que leurs pairs.

L’étape suivante pour les déshumidificateurs dans les années 1960

Dans les années 1960, la technologie de la déshumidification et de la climatisation a été utilisée d’une manière qui n’avait jamais été vue auparavant : la décennie a vu le développement rapide de la technologie de l’exploration spatiale et, dans ce cadre, la combinaison spatiale moderne a été créée.

Neil Armstrong et Buzz Aldrin deviendront les deux premières personnes à poser le pied sur la lune en 1969. Ils y parviendront en portant ces combinaisons spatiales uniques, qui ont été soigneusement conçues avec de tout nouveaux systèmes de refroidissement intégrés. En effet, cela représentait une nouvelle forme d’utilisation des déshumidificateurs industriels et de la climatisation, et prouvait la nature avancée des systèmes disponibles à ce moment-là.

Le déshumidificateur moderne

Comment nettoyer un déshumidificateur ?

En 1995, de nouveaux progrès ont été réalisés en ce qui concerne les systèmes de refroidissement et les unités de climatisation après l’interdiction totale de l’utilisation des CFC en 1995. À partir de ce moment, l’industrie mécanique a continué à développer ses systèmes de climatisation et de déshumidification existants.

En 1999, juste avant le tournant du siècle, un grand événement public a été organisé pour promouvoir l’unité de climatisation. L’événement s’intitulait Stay Cool : Air Conditioning in America et a permis de sensibiliser le public à l’existence des systèmes de climatisation et de déshumidification.

Au cours des années suivantes, les modestes unités de climatisation et de déshumidification vont connaître un développement assez rapide. Au cours des deux dernières décennies, des sommes considérables ont été consacrées à l’amélioration de la qualité et de l’efficacité des déshumidificateurs modernes. Cela a permis aux déshumidificateurs modernes d’être un outil incroyablement efficace qui a un grand nombre d’utilisations pour plus d’industries et de propriétés résidentielles.

De nos jours, les déshumidificateurs industriels modernes peuvent se targuer d’un grand nombre de statistiques très impressionnantes. Loin du déshumidificateur à eau salée qui a été inventé pour aider l’imprimerie il y a plus d’un siècle, ces unités modernes présentent les caractéristiques suivantes :

  • Le côté fonctionnel : Un grand nombre de déshumidificateurs modernes sont considérés comme des déshumidificateurs portables, grâce au fait qu’ils sont construits sur des roues. De nombreuses entreprises et propriétés industrielles peuvent trouver que l’investissement dans un déshumidificateur portable peut être une excellente mesure à prendre afin de permettre aux travailleurs de déplacer facilement le système.
  • La zone de couverture : De nos jours, les déshumidificateurs industriels modernes à usage intensif sont excellents grâce aux grandes zones de couverture sur lesquelles ils peuvent travailler. Certains déshumidificateurs modernes impressionnants peuvent facilement couvrir des surfaces d’au moins 8 000 pieds carrés, même s’il s’agit d’unités portables. Cela en fait des outils très abordables et efficaces pour de nombreuses unités industrielles modernes, quel que soit l’espace disponible dans une pièce ou un entrepôt.
  • Le haut débit d’air : Les unités modernes sont des choix populaires pour les industries qui ont besoin d’assécher l’air d’une pièce, car il existe maintenant des déshumidificateurs industriels à haut débit d’air sur le marché, capables de produire plus de 600 CFM pour un séchage rapide.
  • Une capacité importante d’élimination de l’eau : Un grand nombre de déshumidificateurs industriels modernes ont une très grande capacité de stockage de l’eau extraite de l’air. Les déshumidificateurs modernes sont donc idéaux pour les industries qui ont besoin d’extraire une grande quantité d’eau de l’air en l’espace d’une journée.
  • Une technologie économe en énergie : De nombreux déshumidificateurs industriels modernes sont dotés de fonctions d’économie d’énergie qui contribuent à rendre leur achat et leur utilisation abordables pour une propriété commerciale.
  • La réduction du bruit : Les anciens déshumidificateurs étaient connus pour être bruyants, mais les déshumidificateurs modernes sont désormais beaucoup plus silencieux qu’auparavant. C’est l’idéal pour permettre aux propriétés commerciales de fonctionner efficacement et sans déranger les travailleurs qui pourraient se trouver à proximité du déshumidificateur.

Retour haut de page