Concept de la banquise fondant sous l'effet du réchauffement climatique

Quelle est la différence entre la banquise et les glaciers ?

La cryosphère correspond à la portion d’eau à l’état solide sur terre, c’est-à-dire l’eau gelée. Elle vient du grec « kruos » et « sphaira » qui signifient froid et objet sphérique. La cryosphère comprend donc la banquise, les glaciers, mais aussi les étendues de neige, le pergélisol (sous-sol gelé en permanence) et les eaux gelées comme les lacs et les rivières.

Toutes les composantes de la cryosphère ont des différences dans leur composition et leur impact vis-à-vis de leur fonte, notamment les glaciers et la banquise. Voici une petite expérience simple qui va vous permettre de mettre en évidence cette différence, suivi de son explication.

Expérience : de la différence entre glacier et banquise

Afin de réaliser une expérience sur la mise en évidence de la différence entre les glaciers (qui correspondent à de la glace sur des continents) et la banquise (qui correspond à une grande masse de glace qui flotte sur l’eau), vous avez besoin de :

  • Glaçons ;
  • 2 saladiers ;
  • Des cailloux ;
  • De l’eau.

Avec tout ce matériel, vous allez :

  • Remplir d’eau les 2 saladiers, à un quart de leurs hauteurs.
  • Avec un feutre, marquez la hauteur de l’eau sur le saladier de gauche ou plongez dans l’eau un élément qui vous permettra de la repérer, comme un soldat de plomb par exemple. Si vous optez pour cette option, mettez suffisamment de cailloux dans l’eau pour que la figurine ne soit pas en contact avec l’eau.
  • Pour le saladier de droite, déposez tous les cailloux afin que ces derniers dépassent le niveau de l’eau.

Maintenant, vous allez procéder à deux manipulations différentes sur les saladiers :

  • Sur le saladier de gauche, déposez les glaçons sur l’eau sans contact avec le fond du saladier, afin de constituer une banquise (vous pouvez ajouter quelques cailloux au fond si nécessaire).
  • Sur le saladier de droite, déposez les glaçons sur les cailloux pour constituer un glacier.
  • Laissez fondre les glaçons.

Lorsque tout est fondu, posez-vous ces questions :

  • Que s’est-il passé pour le saladier de gauche représentant la banquise ?
  • Que s’est-il passé pour le saladier de droite représentant le glacier ?
  • Le niveau de l’eau est-il identique dans les deux saladiers après la fonte ?

Les 3 meilleurs stations météo en 2022

Vous souhaitez connaître la météo en temps réel mais vous ne savez pas quel apparail choisir ?

Découvrez notre sélection

Glacier et banquise : des caractéristiques différentes, des conséquences différentes

Si vous avez réalisé correctement l’expérience, vous avez normalement dû constater que le saladier de gauche constituant la banquise a vu son niveau d’eau ne pas monter, ou du moins beaucoup moins que pour le glacier. C’est le cas dans les grands froids, ou la différence de caractéristiques et de constitutions fait que les glaciers provoquent une montée des eaux par la fonte due au réchauffement climatique.

La banquise est une vaste plaque de glace qui flotte sur l’eau. Elle est présente dans les océans près des pôles, où l’eau salée de ces océans va congeler, et former cette banquise lorsqu’elle devient tellement épaisse que les vagues ne peuvent plus briser la glace. Dans ce sens, la taille de la banquise varie en fonction de la période de l’année. En septembre, seule la banquise permanente est présente, puis elle est étendue par de la banquise côtière en février, qui disparaît l’été arrivant en Arctique par exemple. Comme la banquise est déjà sur l’eau, elle a déjà fait monter l’eau, en déplaçant une quantité d’eau égale à son poids.

En revanche, les glaciers sont des étendues de glace continentale. Ce sont des masses de neige qui se compactent et forment des glaciers. Il s’agit d’eau douce, et non d’eau salée. Différents types de glaciers existent, avec notamment les calottes glaciaires qui sont des glaciers de très grande superficie, et des moins grands formés en fonction des reliefs présents, comme dans des creux de montagnes, au pied des montagnes, ou encadrés dans des vallées. Les calottes glaciaires peuvent se briser en atteignant les océans et former des icebergs. Ces derniers sont d’énormes blocs de glace qui flottent sur l’eau à faible hauteur, alors que sa majeure partie est immergée. Leur destin est de fondre sous plusieurs mois ou années en fonction de leur taille et des conditions climatiques.

Vous l’aurez compris, les glaciers sont des glaces continentales tandis que la banquise se forme par la congélation de l’eau salée des océans. Leur fonte par le réchauffement climatique n’a donc pas les mêmes conséquences vis-à-vis de la montée des eaux. Malheureusement, ce n’est pas l’unique répercussion et leurs fontes créent d’autres fâcheux impacts comme la perturbation des écosystèmes, des habitats, de la circulation océanique, etc.

Catherine de Helialys | Quelles sont les conséquences de la fonte des glaciers, des calottes glacières et de la banquise ?

Retour haut de page