Goutte de pluie à l'échelle microscopique sur une feuille d'arbre

Le petrichor : une odeur de pluie

Le petrichor est un arôme agréable et musqué qui se dégage après une pluie. Cette odeur est similaire à celle que les jardiniers sentent lorsqu’ils retournent leur sol.

Pourquoi l’air sent-il bon après la pluie ?

Bien souvent, après une pluie, il émane comme une odeur distinctive dans l’air, une sorte de parfum musqué. Ce parfum agréable est le plus fréquemment ressenti lors des pluies qui suivent une période de sécheresse.

Ce phénomène est appelé petrichor, des racines grecques petra (pierre) et ichor (le sang des dieux). Si vous êtes jardinier, vous trouverez que cette odeur est similaire à celle que vous ressentez lorsque vous retournez votre sol et vous aurez raison. Les bons sols dits organiques contiennent des bactéries, et une bactérie qui est abondante dans les sols chauds et humides est l’actinomycète.


Les 3 meilleures stations météo en 2022

Vous souhaitez connaître la météo en temps réel, mais vous ne savez pas quel appareil choisir ?

Découvrez notre sélection

L’origine du petrichor : les actinomycètes

Les actinomycètes également appelés « champignons rayonnants » sont un ingrédient clé de la décomposition des matières organiques dans le sol. Ils se développent lorsque le sol est humide. Lorsque le sol s’assèche, les actinomycètes produisent de minuscules spores, lesquels font partie de leur cycle de reproduction.

La pluie soulève ces spores lorsque les gouttes de pluie touchent le sol et les mettent en suspension dans l’air. Les mouvements de l’air dispersent alors les spores et en transportent une partie jusqu’à notre nez, où nous détectons un arôme.

Les actinomycètes sont très courants, ce qui explique l’odeur d’après pluie que l’on retrouve dans de nombreux endroits. L’huile exsudée par certaines plantes pendant les périodes sèches contribue également à cette odeur.

Une odeur plus fréquente après une faible averse

Vous avez peut-être remarqué que l’odeur de petrichor est plus fréquente après des pluies légères que des pluies abondantes. La photographie à haute vitesse a montré que les pluies légères entraînent la formation de petites bulles dans la goutte de pluie à la surface du sol, qui peuvent transporter les microbes du sol lorsque la bulle éclate.

Raphaël Koschig | J’AIME L’ODEUR DE LA PLUIE | Ça me dit rien #2

Retour haut de page