Hedera helix

Les plantes d’intérieur améliorent-elles la qualité de l’air ?

On sait depuis longtemps que les plantes d’intérieur sont un excellent complément à l’assainissement de l’air d’une maison, notamment pour éliminer les gaz toxiques et les composés organiques volatils (COV). Le concept est basé sur une étude de la NASA publiée en 1989. Mais une étude récente semble démontrer que les plantes d’intérieur ne purifient pas l’air intérieur de votre maison. Info ou intox ?

Les plantes intérieures ne purifient pas l’air

À l’origine, la recherche sur les plantes d’intérieur était destinée à l’exploration spatiale. Elle visait à déterminer comment les plantes en pot peuvent éliminer les composés organiques volatiles (COV) d’une capsule spatiale. Ils ont étudié sur des plantes d’intérieur placées dans une chambre hermétique, la quantité de COV éliminés de la chambre en un temps donné. Le résultat était remarquable : ils en ont conclu qu’environ 70 % des composés toxiques étaient éliminés par ces plantes en une journée.

Les nouvelles recherches sur les plantes d’intérieur réalisées par l’ADEME s’est intéressée à l’application réelle des plantes en pot dans les bâtiments résidentiels pour l’élimination des COV. L’étude a révélé que le processus de purification chimique par plante est si peu pertinent qu’il faudrait 10 à 1000 plantes par mètre carré pour répondre à la norme d’élimination des COV par la ventilation des bâtiments. En d’autres termes, pour espérer améliorer votre santé grâce aux plantes intérieures, vous aurez besoin d’environ 1000 plantes pour un espace de 30 m², car les plantes ne peuvent générer que 0,4 mètre cube d’air pur par minute à raison d’un échange d’air par heure…

Les plantes d’intérieur sont très utiles pour améliorer notre humeur et notre énergie. De plus, elles sont décoratives et dégagent une atmosphère verte. Mais, en terme d’élimination des COV et des virus, elles ne sont pas efficaces. Si vous voulez éliminer la pollution de l’air, vous pouvez ouvrir vos fenêtres et vos portes pour laisser entrer l’air frais. La ventilation est le moyen le plus simple pour améliorer la qualité de l’air intérieur. Lorsque les options sont limitées, vous pouvez privilégier un purificateur d’air pour éliminer les COV et autres polluants en suspension dans l’air.

https://airqualitae.fr/plantes-dinterieur-et-qualite-de-lair/

Les 7 meilleurs purificateurs d’air en 2021

Vous souhaitez respirer un air de qualité mais vous ne savez pas quel purificateur d'air choisir ?

Découvrez notre sélection

Les plantes qui contribuent à la qualité de l’air

Les plantes ne sont pas assez efficaces pour dépolluer l’air domestique, toutefois elles sont un bon complément. Pour améliorer sensiblement votre air intérieur, nous vous conseillons cette liste des 7 meilleurs plantes dépolluantes.


Samedi à tout prix | Des plantes pour purifier la maison

1. Lierre anglais (Hedera helix)

Hedera helix
Hedera helix

Le lierre anglais est capable d’absorber les produits chimiques présents dans l’air. Il peut éliminer le TCE, le formaldéhyde et le benzène de l’air. Il pousse à l’intérieur avec une bonne source de lumière et ne nécessite pas beaucoup d’arrosage. Facile à entretenir, cette plante s’avère être toxique pour les animaux domestiques.

2. Plante Serpent (Sansevieria laurentii)

Sansevieria laurentii
Sansevieria laurentii

La plante serpent, également connue sous le nom de langue de belle-mère, est une plante d’intérieur décorative qui élimine divers composés organiques volatils de l’air. Elle est robuste et peut survivre avec une faible source de lumière (et moins d’arrosage). La plante serpent purifie l’air en transformant le dioxyde de carbone en oxygène pendant la nuit. Elle absorbe également le TCE, le formaldéhyde et le benzène. Son entretien est très facile et vous pouvez la garder près de la zone à forte concentration chimique de votre maison. La plante serpent est toxique pour les animaux domestiques.

3. Conifère de Chine (Aglaonema modestum)

Aglaonema modestum
Aglaonema modestum

La variété spécifique de conifère chinois, également connue sous le nom de « Reine d’argent » pour les nuances argentées de ses feuilles, est une autre plante qui élimine les toxines. Elle peut survivre avec peu de lumière et moins de soins, ce qui est idéal pour la culture en intérieur. La Silver Queen est capable d’éliminer divers COV de l’air intérieur. Elle élimine principalement le formaldéhyde et le benzène. La plante elle-même est toxique pour les animaux domestiques.

4. Janet Craig (Dracaena deremensis)

Dracaena deremensis
Dracaena deremensis

La Janet Craig est une autre plante d’intérieur qui survit à une faible luminosité et qui est populaire parmi les plantes d’intérieur depuis longtemps. Cette plante a été examinée dans le cadre de l’étude de la NASA. Elle n’aime pas les sols humides, le sol doit donc être bien drainé. Elle peut atteindre une hauteur de 3 mètres. Toutes les variétés de Dracaena sont toxiques pour les animaux de compagnie.

5. Lis de la paix (Spathiphyllum)

Spathiphyllum
Spathiphyllum

Le lis de la paix est une plante d’intérieur étonnante qui dégrade de multiples toxines chimiques (dont l’ammoniac). Elle est également connue sous le nom de voiles blancs et pour sa floraison magnifique. Elle a besoin d’un sol humide et d’une lumière moyenne pour survivre. Il en existe de nombreuses variétés dont la variété Mauna Loa utilisée par la NASA lors de son étude. Le lis de la paix est toxique pour les animaux de compagnie.

6. Palmier bambou (Chamaedorea seifrizii)

Chamaedorea seifrizii
Chamaedorea seifrizii

Le palmier bambou est une plante d’intérieur à feuilles persistantes qui peut éliminer les toxines (dont le formaldéhyde), grâce à la surface importante de ses feuilles. Il pousse aussi bien à l’ombre qu’au soleil. La seule contrainte étant que son sol doit rester humide en permanence. Les feuilles de palmier bambou sont sans danger pour les animaux domestiques.

7. Plante araignée verte (Chlorophytum elatum)

Chlorophytum elatum
Chlorophytum elatum

La plante araignée est une plante d’intérieur peu exigeante avec ses belles feuilles rayées. Elle absorbe les produits chimiques, notamment le formaldéhyde, à un taux élevé. Cette plante est facile à entretenir et convient aussi bien à une lumière faible qu’à une lumière vive. Il existe de nombreuses variétés, l’araignée verte étant la plus courante. L’araignée verte n’est pas toxique pour les animaux domestiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page