choisir son purificateur d'air

Comment choisir un purificateur d’air ?

Choisir un purificateur d’air peut être un exercice difficile. Il existe à ce sujet un grand nombre de tableaux, d’études et de certifications sur le sujet, or il peut être rébarbatif de faire le tour de toutes ces informations. Mais alors comment vous y retrouver ? Et surtout comment choisir votre purificateur d’air ?

Quel purificateur d’air choisir ?

Un purificateur ne peut nettoyer que l’air qui le traverse : il ne pourra donc jamais purifier 100% des polluants et des allergènes présents dans l’air de votre maison. Ainsi, les particules présentes sur votre tapis ou vos meubles ne pourront être éliminées que si elles sont remises en suspension dans l’air (suite à votre passage ou un courant d’air par exemple).

Lors de vos recherches, ne visez pas l’appareil parfait, mais plutôt celui qui correspond réellement à vos besoins. Ainsi, un purificateur d’air efficace pour protéger votre bébé ne sera pas forcément le plus adapté pour lutter contre la fumée de cigarette. De plus, même si l’appareil est adapté au volume d’air de votre pièce, il ne vous sera peut-être pas utile qu’il soit commandable via votre téléphone portable…

Avant d’envisager l’achat d’un purificateur d’air, nous vous conseillons de suivre les suggestions suivantes :

  • Choisissez la pièce où vous souhaitez installer votre purificateur d’air. Sa surface sera déterminante dans le choix de votre appareil.
  • Choisissez un purificateur d’air avec un CADR ou taux ACH suffisamment élevé pour purifier la pièce.
  • Choisissez le type de filtration dont vous avez besoin en accordant une attention particulière aux contaminants.
  • Vérifiez que vous pouvez vivre confortablement avec le purificateur d’air. Le bruit et les coûts permanents sont des facteurs dont vous devez tenir compte.
  • Évitez les purificateurs d’air qui contribue à la pollution de l’air intérieur. Les purificateurs d’air pouvant générer de l’ozone (technologie plasma ou à photocatalyse) doivent être évités à tout prix.
Canadian Tire | Comment choisir un purificateur d’air portatif (3 étapes)

La taille de la pièce est importante

Avant d’aller plus loin, vous devez décider quel est votre objectif pour un purificateur d’air. Va-t-il être utilisé dans la cuisine ? Dans votre salon ? En fonction de votre réponse, vous pourrez baser votre choix sur le taux CADR de l’appareil. Mais que signifie CADR ?

Choisir un purificateur d'air en fonction du CADR

Le CADR est une unité de mesure du taux de diffusion d’air pur dans une pièce : plus le taux est élevé, plus le purificateur d’air couvre une superficie en m3 importante. Il n’est pas rare de retrouver ce taux sur la fiche produit ou sur l’emballage d’un purificateur d’air.

Quel polluant souhaitez-vous éliminer ?

Il existe deux grandes catégories de polluants : les particules et les composés organiques volatils, or chacune de ces catégories utilise un filtre à air différent. Le choix de votre purificateur d’air dépendra donc de la pollution que vous souhaitez éliminer.

Les particules de poussière, le pollen et les acariens

Pour éliminer les particules de poussière, le pollen, les acariens, vous aurez besoin d’un appareil équipé d’un filtre HEPA. Ces filtres sont capables d’éliminer 99.97% des particules nocives présentes dans l’air intérieur et d’une taille aussi petite que 0,3 micron.

Pour plus d’efficacité, certains fabricants proposent également des filtres spéciaux ciblant des polluants ou des allergènes spécifiques. Il s’agit bien souvent d’un filtre HEPA amélioré soit par un maillage plus fin des fibres le constituant, soit par un traitement chimique du filtre HEPA ou un assemblage de plusieurs filtres.

https://airqualitae.fr/comment-choisir-un-purificateur-dair/

Les 7 meilleurs purificateurs d’air en 2021

Vous souhaitez respirer un air de qualité mais vous ne savez pas quel purificateur d'air choisir ?

Découvrez notre sélection

Les gaz et composés organiques volatils (COV)

Pour purifier les odeurs, les gaz et les composés organiques volatils vous aurez besoin d’un filtre à charbon actif. Composé de charbon soumis à une concentration élevé d’oxygène, le filtre à charbon actif est capable d’adsorber une importante quantité de gaz nocifs pour la santé. Il vous permettra de respirer un air sain dans votre maison tout en vous débarrassant des gaz et COV parfois inodores tels que :

  • Une peinture fraîche ou une installation de nouveaux revêtements de sol qui dégagent des gaz allergènes et toxiques.
  • Les matériaux de construction anciens qui dégagent des gaz tels que le formaldéhyde lorsqu’ils commencent à vieillir.
  • Les plastiques utilisés dans les revêtements muraux, les comptoirs et les meubles qui peuvent dégager des gaz nocifs.

Un appareil silencieux

https://airqualitae.fr/comment-choisir-un-purificateur-dair/

La pollution sonore peut être aussi irritante que la pollution atmosphérique. Il est donc important de choisir un purificateur d’air présentant un niveau sonore faible combiné aux autres caractéristiques dont vous avez besoin.

En général, un purificateur d’air dont l’indice de bruit est de 50 décibels convient à la plupart des espaces de vie. Un réfrigérateur moderne produit environ 50 décibels lorsqu’il fonctionne. Pour la plupart des gens, il s’agit d’un niveau sonore à peine perceptible.

Source image : https://www.majorcom.fr

Au-delà du prix d’achat, quel est le coût de fonctionnement ?

L’achat d’un purificateur d’air ajoute une autre couche de dépenses à votre budget. Si vous souhaitez faire fonctionner en permanence votre appareil vous devrez prévoir le surcoût généré par l’électricité consommée. À celui-ci vient s’ajouter le coût d’entretien lié au remplacement des filtres. Avant de choisir votre purificateur d’air, nous vous conseillons de déterminer le coût des filtres de remplacement. Il existe bien souvent plusieurs options et le prix des filtres est très variable.

Ce qu’il ne faut pas acheter

Évitez les purificateurs d’air qui produise de l’ozone. Certains purificateurs d’air, notamment ceux qui utilisent la technologie plasma ou la photocatalyse peuvent produire de l’ozone. Il s’agit d’un gaz particulièrement nocif pour la santé et pour votre système respiratoire qui peut être généré par une oxydation incomplète des COV, bactéries, virus ou des particules en suspension dans l’air. N’envisagez jamais ce type d’appareil si une personne dans votre maison souffre d’une maladie pulmonaire (allergies, asthme, etc.) ou si vous avez des enfants en bas-âge.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page