purificateur d'air plasma

Purificateur d’air plasma : est-ce sans danger ?

Le plasma représente plus ou moins 99 % de la matière connue. Il s’agit d’un gaz composé d’un mélange de particules neutres, d’ions positifs (atomes ou molécules ayant perdu un ou plusieurs électrons) et d’électrons libres. Dans la nature, ce gaz ionisé se retrouve dans les aurores boréales, la foudre, le vent solaire, les nébuleuses gazeuses, etc. Le purificateur d’air plasma permet de reproduire cet état de la matière.

Comment se forme le plasma ?

Pour comprendre la formation du plasma, il faut se concentrer sur la disposition des atomes dans la matière. Pour rappel, un atome est composé d’un noyau autour duquel gravitent des électrons. En fonction de l’état de la matière (solide, liquide, gaz), l’espace entre les atomes varie. Ainsi, lorsque la matière est solide, les atomes sont serrés les uns contre les autres, et cet espace augmente dans les matières liquides et encore plus dans les effluents gazeux.

On distingue deux types de plasma : le plasma chaud et le plasma froid.

Le plasma chaud

purificateur d'air plasma

La formation du plasma chaud est obtenue lorsqu’un gaz est à soumis des températures intenses (> 3000 °C). Sous l’effet de cette température, les électrons sont arrachés au noyau de l’atome. Le gaz ionisé se transforme en plasma et les électrons et les noyaux composant ce gaz se retrouvent propulsés à grande vitesse.

Cette ionisation du gaz ne dure cependant que très peu de temps. Les électrons et les noyaux propulsés à grande vitesse vont rapidement toucher les bords du récipient dans lequel ils ont été créés et s’y refroidir. En se refroidissant, les électrons et les noyaux se recombinent pour former à nouveau des atomes : c’est la fin du plasma.

On notera que le plasma chaud n’est pas utilisé pour la purification de l’air intérieur, car il nécessite beaucoup d’énergie. Peu économique, il n’est pas assez intéressant pour éliminer des COV à de faibles concentrations.

Le plasma froid ou plasma non-thermique

Le plasma froid peut être généré par trois techniques différentes :

  • L’irradiation par faisceaux d’électrons : cette technique consiste à générer un faisceau d’électrons dans une chambre à très basse pression, lesquels seront injectés dans le gaz à ioniser via une cathode thermo-ionique.
  • Le rayonnement micro-onde : le gaz est ionisé par un champ électromagnétique.
  • Les décharges électriques : un plasma est créé entre deux électrodes par application d’une tension.

L’humidité joue un rôle important dans l’efficacité du plasma froid, par exemple, la dégradation du formaldéhyde est favorisée par la présence d’humidité, alors que l’inverse est observé pour la dégradation du toluène.

L’utilisation du plasma froid permet la génération d’espèces actives, comme les radicaux libres, capables de décomposer par oxydation certains polluants présents dans l’air. Cette technique est celle utilisée dans le cadre de l’épuration de l’air intérieur.

https://airqualitae.fr/purificateur-dair-plasma/

Les 7 meilleurs purificateurs d’air en 2021

Vous souhaitez respirer un air de qualité mais vous ne savez pas quel purificateur d'air choisir ?

Découvrez notre sélection

Purificateur d’air plasma : quel usage ?

Le plasma généré par le purificateur d’air plasma a pour objet d’améliorer la qualité de l’air de votre maison via la destruction des composés organiques volatiles (COV) tel que le formaldéhyde (présent dans la fumée de cigarette), le benzène, les vapeurs des solvants et produits chimiques, les odeurs de peinture et de colles, les aérosols, etc. Le traitement de l’air par plasma a le même objectif que les purificateurs d’air à lampe UV : la destruction des virus et bactéries.

Afin de renforcer leur efficacité, les purificateurs d’air à plasma sont souvent équipés de filtre HEPA et de filtre à charbon actif afin de permettre la capture des particules en suspension dans l’air tel que le pollen, la poussière, les poils d’animaux, etc et les odeurs comme celle émise par la fumée de cigarette.

Le purificateur d’air plasma est-il dangereux pour la santé ?

question purificateur d'air

À l’inverse de la purification de l’air par les plantes, le purificateur d’air plasma fait usage d’une technologie où les avis divergent. Certains vanteront ses bienfaits sur la pollution de l’air (air purifié, amélioration de la qualité de l’air dans le cadre des allergies, etc.) quand d’autres mettrons en doute ses bienfaits pour la santé (risque de problèmes respiratoires aggravés par l’émission de substances cancérigènes, dues à l’oxydation incomplète des COV en suspension dans l’air ambiant).

En principe, la décomposition des COV doit conduire uniquement à la formation de CO2 et d’O2. Cependant, dans la pratique « réelle » et même dans certaines études en laboratoire, elle peut conduire à des oxydations incomplètes et par conséquent à la formation de polluants secondaires qui peuvent être plus nocifs que les polluants primaires visés. Par ailleurs, la technologie peut émettre de l’ozone, qui, au-delà de ses propriétés irritantes, peut également entraîner la formation de particules ultrafines en réagissant avec les terpènes présents dans les environnements intérieurs.

Les études divergent actuellement sur les bienfaits du plasma contre la pollution de l’air ambiant, c’est pourquoi, par principe de précaution, nous ne vous conseillons pas l’utilisation d’un purificateur d’air plasma, comme le préconise l’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail (Anses) dans son rapport : saisine n° « 2012-SA-0236 »

Avantages Et Inconvénients du purificateur d’air plasma

AvantagesInconvénients
Elimination des odeursMinéralisation incomplète générant des polluants secondaires
Elimination des contaminants biologiquesEmission d’oxydes d’azote
Elimination des contaminants chimiquesEmission d’ozone
Formation de particules secondaires en présence de terpènes
Principe du plasma froid : minéralisation des molécules organiques au travers de réactions d’oxydation initiées par les radicaux libres produits dans un champ ionisant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour haut de page